La Nanotechnologie et la Biologie produisent des robots miniatures

La Nanotechnologie et la Biologie produisent des robots miniaturesLa Nanotechnologie et la Biologie produisent des robots miniaturesEn cultivant des cellules de rats sur du silicium (matériau utilisé dans la fabrication des puces électroniques), des chercheurs on réussi a construire des robots qui bougent grâce a des petits muscles sans aucune source d'énergie externe. Le robot fait moins d'un millimètre de long.

Le silicium sert de squelette pour le muscle qui a été synthétisé à partir de cellules de muscle cardiaque de rat. Le "squelette" de silicium a été recouvert d'une couche de polymère et puis de l'or et du chrome ont été ajouté. Le polymère sert de soutient au muscle tandis que l'or fait office "d'attaches". Ce minuscule robot, conçu par les chercheurs du California Nanosystems Institute, a besoin d'être laché dans une solution riche en glucose dont le muscle se nourrit pour se déplacer.

Parce que les cellules sont vivantes, on pourrait dire que le robot est  » vivant  » lui aussi. Cela ne me fait rien du tout, a vrai dire, mais je suis sur que ça va lancer des débats sans fin et bientôt vous verrez des gens qui défendront le  » droit des nano-robots « .

La photo montre le robot, ça devrait ressembler à une paire de  » pattes de grenouilles « . Les chercheurs pensent qu’ils seront un jour capable de créer des machines qui s’assemblent elle-même grâce a cette technique.

Photos de BBC

Article relatif
Le nouvel Observateur

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité