Système de détection automatique des toxines dans le sang

Une équipe de scientifiques de l’université de Californie, à Santa Barbara, a mis au point un capteur capable de détecter la présence de cocaïne et d’autres biotoxines dans le sang. Le capteur peut être installé dans des appareils portables et détecter ces substances en temps réel, en seulement quelques minutes. Il repose sur la création d’une molécule ADN artificielle qui réagit au contact de l’échantillon sanguin.

Ce projet ne s’intéresse pas uniquement aux toxines, puisqu’il compte une multitude d’applications potentielles dans le domaine des soins. L’ADN artificiel peut être modifié pour réagir aux échantillons sanguins contenant des maladies spécifiques ou même pour détecter le type de traitement médicamenteux prescrit pour le patient dans les situations d’urgence où ce dernier est incapable de communiquer. Le groupe est aujourd’hui en pleine négociation auprès de plusieurs sociétés en vue d’obtenir une licence.

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité