La machine à écrire mentale présentée au CeBit

Fini de rigoler, cette interface entre le cerveau et l’ordinateur sera présentée au CeBIT cette semaine. Le système utilise 128 électrodes placées de part et d’autre du crâne pour traduire les pensées en mouvements de curseur sur l’écran de l’ordinateur. Ce projet est l’oeuvre du Fraunhofer Institute for Computer Architecture and Software Technology de Berlin.
Le concept en est encore à ses balbutiements, ce dont témoigne la durée nécessaire pour saisir une simple phrase type (cinq à dix minutes). La mise en place des électrodes est également très complexe—il faut apparemment une heure pour placer les 128 électrodes au bon endroit. Mais les scientifiques planchent actuellement là-dessus et comptent développer un casque sans contact qui remplacera toutes ces électrodes extrêmement encombrantes.
Le logiciel apprend en même temps que l’utilisateur, ce qui permet aux personnes handicapées de retranscrire leurs pensées sur un écran d’ordinateur, comme par télépathie. Un premier pas sur le chemin de la Singularité de Ray Kurzweil.

Courrier International

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité