Dis moi à quoi tu penses, je te dirai qui tu es

Fatigués d’avoir à retenir une multitude de mots de passe et de codes d’accès en tous genres ? Rassurez-vous, les systèmes d’accès par mot de passe pourraient bien disparaître assez rapidement, et ce, vous l’avez deviné, grâce à la biométrie.
Une équipe de chercheurs de l’université de Carleton d’Ottawa se penche actuellement sur un système de sécurité qui utiliserait les pensées de l’utilisateur pour lui autoriser ou lui refuser l’accès à un système informatique. Les impulsions électriques émises par le cerveau varient d’un individu à l‘autre et ces variations, aussi subtiles soient-elles, suffiraient à identifier un utilisateur autorisé. L’appareil serait capable de s’immiscer dans vos pensées et capterait votre activité cérébrale en utilisant une question simple de type oui/non ou des images aussi personnelles que votre dernier anniversaire ou que la tête de votre chien. L’avantage d’un tel système résiderait dans la possibilité pour l‘utilisateur de changer régulièrement son mot de passe, contrairement aux empreintes digitales ou à l’analyse de l’iris. Evidemment ça suppose encore de s’en souvenir....

Wired via Shiny Shiny

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En supposant que l’on arrive à forcer un système biométrique, utiliser des images comme décrit ici supposera de les changer régulièrement. L’équivalent d’un changement de mot de passe.

    Le vrai gain ici par rapport aux systèmes biométiques classiques est que récuperer les informations nécessaire à l’authenfication (et donc à la la falsification de l’authentification) est plus difficile que les empreintes digitales, sonore ou même génétiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité