Guide Ubergizmo contre les copies Pirates


Ubergizmo Guide to Bootleg copies

Le piratage a toujours été le fléau de nombreuses industries – qu'il s'agisse des jeux, de la musique ou des logiciels. Ce crime de col blanc a coûté à ces trois industries des milliards en revenu chaque année, et les autorités ont toujours un train de retard par rapport aux pirates. La plupart, si ce n'est tous les pays, ont des lois strictes contre le vol de la propriété intellectuelle sous la forme de piratage mais malheureusement, l'application de la loi est plutôt faible dans la plupart des pays en voie de développement et des pays du tiers monde. Cette absence de discipline est extrêmement marquée dans la plupart des pays situés en Asie du Sud Est, ce qui en fait un foyer pour le piratage.

Ubergizmo a rédigé un article spécial sur les cas typiques de copies pirates de la propriété intellectuelle et comment faire la différence avec un original. La plupart des copies pirates de logiciels n’ont pas de boîte, mais sont enveloppés dans du plastique transparent avec un papier représentant ce qu’il contient à l’intérieur. Pas de boîtier CD robuste ici. L’ouverture du plastique ne révèle rien d’autre qu’une imitation médiocre du CD original. Ne vous attendez pas à y trouver les gravures holographiques tels que celles existantes sur les exemplaires authentiques – la copie piratée a la jaquette pré-imprimée sur le CD lui-même, souvent dans une seule nuance.

La copie piratée ne contient aucun manuel car souvent, les acheteurs de ces CDs savent déjà à l’avance ce qu’ils veulent et comment se servir du logiciel. Est-il nécessaire de le dire, n’appelez pas le Helpdesk de Microsoft si vous rencontrez des problèmes avec votre Système d’Exploitation Windows XP qui vous a coûté moins cher qu’un Happy Meal.

Quels risques prend-on à ne pas acheter un original ? Premièrement et c’est le plus important, c’est un crime et on peut être traduit en justice. En essayant de baisser les coûts, c’est pure sottise que d’équiper vos ordinateurs de bureaux avec des copies piratées de systèmes d’exploitation et d’applications. Il y a beaucoup d’alternatives open-source si le coût est un obstacle. Deuxièmement, les copies non authentiques n’incluent pas les mises à jour et le support auxquels les propriétaires des originaux ont droits. Egalement, le risque d’un virus dans la copie pirate est bien connu et très réel. Chaque fois que vous installez un CD piraté, vous jouez à la Roulette Russe avec les données de votre ordinateur.

Alors pourquoi les gens continuent-ils d’acheter des logiciels piratés ? Dans la plupart des pays en voie de développement et des pays du tiers monde, le coût des originaux peut être atterrant. Un exemplaire authentique de Microsoft Windows XP Home Edition coûte l’équivalent d’un mois de nourriture, et le coût de passage aux nouvelles technologies est très élevé, poussant la plupart des personnes à rechercher une option plus abordable. Pourquoi sortir environ 50$US pour un jeu original quand la copie pirate (complète avec les derniers cracks et mises à jour) est disponible pour seulement 1.30$US ? les jeux de la PlayStation 2 se vendent pour moins de 1$US par DVD, tandis que les films sur DVD double couche coûte à peine 2$US chaque.

Cela met une vaste majorité du monde dans une position délicate – à moins que le coût des logiciels baisse et qu’il soit plus abordable dans les devises locales, le piratage continuera de se développer. Malheureusement, les développeurs refusent de céder, et des prix de logiciels authentiques plus bas est la seule façon de faire acheter les originaux, grâce aux économies d’échelles.

Voyez notre galerie pour découvrir plus de photos et faire la différence entre les deux. Acheter des copies pirates est illégal et est un crime, alors, assurez-vous que vous faites bien la différence et ne faites pas un achat précipité basé uniquement sur le prix.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité