Un code d’éthique pour ramener de l’ordre dans le monde de la robotique

A la perspective certes peu réjouissante de voir le monde tomber sous le contrôle d’androïdes cruels et vengeurs, une équipe de scientifiques dirigée par le chercheur italien Gianmarco Verruggio a décidé de se pencher sur l’élaboration d’un code d’éthique. Ce code sera articulé autour de deux axes majeurs : le premier, sorte de Serment d’Hippocrate, sera entièrement consacré à la codification de règles éthiques auxquelles devront se soumettre les ingénieurs en robotique. Le second axe réglementera l’éthique artificielle à proprement parler.

A l’origine de ce projet, certaines interrogations sur l’avenir et sur les relations homme/machine. Les chercheurs tremblent pour notre sécurité, craignant que l’homme ne finisse pas déléguer trop de pouvoir à des robots de plus en plus intelligents et sophistiqués. L’équipe de Verruggio a également soulevé le problème – aussi incroyable que cela puisse paraître – de la sexualité. L’homme étant ce qu’il est, il ne peut s’empêcher de créer des machines aux courbes plantureuses, en témoigne l’exemple de l’androïde Valérie. Le groupe de scientifiques prévoit de codifier certaines règles pour éviter toute dérive malsaine. Voilà qui nous rassure sur la santé mentale du petit monde scientifique.

En savoir plus

Pour obtenir une parfaite petite robote, on soigne d’abord sa démarche, puis on lui donne un joli visage expressif….Preuve que les ingénieurs ont de la suite dans les idées

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité