Art vectoriel : plus vrai que nature

Les exemples ci-dessus d’art vectoriel à partir de personnalités célèbres illustrent les étonnantes possibilités d’Adobe Illustrator.
Destinées à reproduire fidèlement des photographies, ces images vectorielles sont aussi vraies que nature.

L’intérêt ? Bientôt, nous pourrons créer nos propres modèles de stars, des Angelina Jolie à foison !

Page produit [basang panaginip]

Distinguer le vrai du faux, telle est notre mission sur Gizmodo

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Quel est l’intérêt ?

    Sachant que ces « artistes » ouvrent des photos dans Illustrator pour recomposer à coups de pipettes et de dégradés les nuances de l’image, il en ressort forcément une version simplifiée de la photographie… Mais je ne vais pas relancer la polémique entre l’hyperréalisme et de la figuration face à l’abstraction et la création pure déjà amorcée avec la naissance de l’appareil photo…

    En bref, beaucoup de labeur pour un résultat forcément inférieur à la photo « décalquée ».

  2. L’intéret du vectoriel est de pouvoir garder la même qualité quel que soit le facteur d’agrandissement… en bitmap ça « pixelise ».

  3. franchement personellement j’admire la performance et surtout l’exellente gestion des filets de degradés pas toujours evidents a maitriser (et d’apres la version filaire (ctrl+Y) ca reste « relativement simple »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité