La belle chinoise aurait bien besoin de quelques coups de bistouri

Rong Cheng, le “robot de beauté” chinois créé par l’institut d’automatisation de l’académie des sciences chinoise à Pékin, est capable de réaliser des tas de choses. Elle peut saluer les visiteurs en de nombreux dialectes chinois, répondre à près de 1000 mots et même danser ou faire la révérence. Mais s’il est une chose qu’elle ne puisse pas faire, un peu comme l’androïde coréen Ever-1 d’ailleurs, c’est de remporter un prix de beauté.

Non qu’elle soit repoussante, mais à $37 500 le coût de construction, on se dit qu’ils auraient pu faire quelque chose pour la rendre un peu plus sexy.

Source

Sexy or not sexy, là est la question

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité