ATTENTION DANGER : l’utilisation des téléphones portables peut nuire à la fertilité masculine

Selon un article du Daily Mail, l’utilisation des téléphones portables pendant des périodes prolongées peut entraîner une destruction totale du sperme. Des chercheurs américains et des doctorants indiens ont mené conjointement une étude qui a révélé que l’utilisation d’un téléphone portable (quelle que soit la raison) pendant plus de 4 heures par jour a une incidence à la fois sur la quantité de sperme mais aussi sur la fertilité, rendant les petits soldats de ces messieurs totalement inféconds.

Leurs travaux ont mis en exergue que les radiations émises par les téléphones portables étaient nocives pour les yeux, les seins et les testicules, plus enclins à absorber les mauvaises ondes.
Petite précision : l’envoi de sms est tout aussi nocif.

Si vous n’envisagez pas d’avoir des enfants, dans ce cas, ne vous privez-pas des conversations interminables avec vos potes. De toute façon, vous auriez fait un très mauvais père

Source info

D’autres études sur le sujet

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. De toutes façons, ça risque pas de m’arriver, je téléphone avec ma bouche et mes oreilles, donc c’est seulement les spermatozoïdes de la tête qui sont touchés …
    Plus sérieusement, on sait depuis longtemps pour qui veut bien chercher que le portable est dangereux !!
    Mais le poids économique des acteurs est trop important ! En plus, ce qui est rigolo, c’est que ce sont eux qui ont les brouzoufs pour financer les études …

  2. mouais, mais quand tu ne téléphones pas, ton portable (enfin c’est mon cas) est dans la poche, donc ce ne sont pas les spermatozoïdes de la tête qui sont touchés lors de la réception d’un appel ou d’un sms, mais bien ceux des testicules !!!! aïe, aïe, je reçois un texto…

  3. Par mesure de précaution, il faudrait aussi éviter de téléphoner avec un kit main libre avec le portable resté dans la poche!
    Ou bien mettre une capote par-dessus…

  4. Ben, 4 heures par jour, ça fait qd même 240 minutes…Je me demande combien de particuliers vont atteindre ce chiffre astronomique. Même dans les périodes intense, ça m’est jamais arrivé de passer le cap des 350 minutes mensuelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité