Auto : les premiers feux avant LED

led_headlights.jpg


Alors que les feux arrière des voitures composés de LED sont devenus monnaie courante, on n’en a pas beaucoup vu à l’avant des véhicules jusqu’à maintenant. Les premières voitures à utiliser des feux avant LED seront les Audi R8 et les Lexus LS, et d’autres marques devraient suivre. Les LED durent plus longtemps et ont besoin de moins d’énergie, mais l’aspect plus séduisant des ces petites lumières : les possibilités de styles. Elles prennent moins de place et peuvent être arrangées à l’avant de la voiture de manières inhabituelles.

Intégrer les LED n’est pas une chose facile pour les ingénieurs, car elles chauffent beaucoup, et les installer à l’avant, à proximité du moteur n’aide pas beaucoup. On est heureux qu’ils aient trouvé une solution, regardez un peu les formes des feux de ces voitures et ce n’est que le début. Bientôt, les feux avant tels qu’on les connaît seront aussi séduisants que la moustache de mémé.

Article [Wheel Talk, via treehugger]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Alors que les feux arrière des voitures composés de LED sont devenus monnaie courante »

    Euh là vous allez un peu vite en besogne !
    À l’heure actuelle même pas la moitié de la production est équipée de ce type de technologie pour les feux arrières…

  2. « elles chauffent beaucoup » …
    Euh, là, il y aurait pas une erreur ? Elles chauffent normalement beaucoup moins que les ampoules classiques et supportent beucoup mieux la chaleur que les ampoules classiques. Par contre, le probleme, a ma connaissance, c’est que les leds que l’on connait n’ont pas une puissance enorme et les leds haute puissance sont hyper cheres. De plus les leds sont super bien quand c’est une couleur primaire seule, mais ont un rendement moyen quand c’est du blanc notamment.

  3. Si j’avais dit qu’il n’y avait pas de feux arrière LED sur les voitures, on m’aurait rappelé à l’ordre , les LED à l’arrière des voitures sont de plus en plus fréquentes, c’est même « monnaie courante » aujourd’hui. Peut-être qu’en voulant faire court, je me suis mal fait comprendre.
    Idem pour les LED qui chauffent, en fait elles chauffent moins que les ampoules classiques mais supportent très mal la chaleure. Les LED blanches ultra-brillantes ont cette tendance à chauffer plus. normalement la chaleur est absorbée par un système de refroidissement à l’arrière de la cathode. Sans ça, elles fondent comme du beurre. Aujourd’hui, les pâtes conductrices de chaleur aident aussi à dissiper cette chaleur qui est le principal enmemie de la LED.

  4. En effet, les LED très lumineuses chauffent vraiement beaucoup. Des radiateurs sont nécessaires pour les refroidir. A quand une nouvelle technologie de LED ultra lumineuses qui ne chauffent pas ? A quand une généralisation des LED pour les projecteur video ?

  5. Il est vrai de dire dans un forum de non spécialistes qu’une LED chauffe beaucoup; précisement, une LED tolère assez mal certaines températures. Au dela de 40 ou 50 degrès, elle subit un « emballeemnt thermique », ou elle consomme de plus en plus, chauffe horriblement, sans produire plus de lumière.

    Conclure: si une LED est collée au moteur, en moins de 20 mn elle grille. Une LED de puissance (3 à 8 W) chauffe énormément; il faut non seulement les dissiper, mais aussi controller leur allumage de manière assez complèxe, et installer diverses protections. Actuellement, on trouve des LED 5W pour 9e; 4 m’éblouissent autant qu’une H4, mais je pense que leur éclairement est moindre si j’avais un appareil de mesure (probleme de densité de lumière).

    Ce n’est pas en soit le cout de la LED qui pose probleme: une LED sur son disspateur fixe et garenti à vie coute bien moins chère qu’un socket pour H4 avec réflecteur, cablerie de puissance et verre épais de protection. Ce qui pose probleme est la maturité de circuit de controle, et la formation des ingénieurs automobiles pour les problématiques spécifiques des LEDs.

    Oui une LED de puissance ca chauffe; si on doit ajouter le qualificatif « beaucioup », c’est pour exprimer par une tournure de phrase simple et rapide que c’est un type de chaleur très difficile à évacuer. Entre autre, dissiper une LED quand il gèle n’est pas un probleme; mais quand il fait 32 par canicule dans l’air ambiant, plus l’exposition au soleil, plus la thermie du moteur, on a fréquement des capots à 50 en été … et là, je me demande comment ces phares réagissent (comment éviter l’emballement thermique). Cerains osent-ils le pelletier pour aider ? y a-t-il des LEDs de puissance spéciales pour suporter les hautes températures ?

    Je précise qu’une LED éteinte suporte facilement >120 degrès en pratique; le probleme ne se pose que pour une LED allumée; et même en plein jour, tout conducteur peut etre amené à allumer ses phares, comme par exemple à l’entrée d’un tunnel.

  6. Il est vrai de dire dans un forum de non spécialistes qu’une LED chauffe beaucoup; précisement, une LED tolère assez mal certaines températures. Au dela de 40 ou 50 degrès, elle subit un « emballeemnt thermique », ou elle consomme de plus en plus, chauffe horriblement, sans produire plus de lumière.

    Conclure: si une LED est collée au moteur, en moins de 20 mn elle grille. Une LED de puissance (3 à 8 W) chauffe énormément; il faut non seulement les dissiper, mais aussi controller leur allumage de manière assez complèxe, et installer diverses protections. Actuellement, on trouve des LED 5W pour 9e; 4 m’éblouissent autant qu’une H4, mais je pense que leur éclairement est moindre si j’avais un appareil de mesure (probleme de densité de lumière).

    Ce n’est pas en soit le cout de la LED qui pose probleme: une LED sur son disspateur fixe et garenti à vie coute bien moins chère qu’un socket pour H4 avec réflecteur, cablerie de puissance et verre épais de protection. Ce qui pose probleme est la maturité de circuit de controle, et la formation des ingénieurs automobiles pour les problématiques spécifiques des LEDs.

    Oui une LED de puissance ca chauffe; si on doit ajouter le qualificatif « beaucioup », c’est pour exprimer par une tournure de phrase simple et rapide que c’est un type de chaleur très difficile à évacuer. Entre autre, dissiper une LED quand il gèle n’est pas un probleme; mais quand il fait 32 par canicule dans l’air ambiant, plus l’exposition au soleil, plus la thermie du moteur, on a fréquement des capots à 50 en été … et là, je me demande comment ces phares réagissent (comment éviter l’emballement thermique). Cerains osent-ils le pelletier pour aider ? y a-t-il des LEDs de puissance spéciales pour suporter les hautes températures ?

    Je précise qu’une LED éteinte suporte facilement >120 degrès en pratique; le probleme ne se pose que pour une LED allumée; et même en plein jour, tout conducteur peut etre amené à allumer ses phares, comme par exemple à l’entrée d’un tunnel.

  7. j’ai un ford focus lorsque j’ai posé des ampoules led à l’arriere en remplacement des clignotant d’origine cela ne fonctionnet pas mais lorsque je mais les meme ampoules à l’avantcela fonctionnet, je voudrais une explication alors à l’aide

  8. Bonjour à tous,

    Je confirme que les LEDs chauffent beaucoup. Même les petites 5mm (en proportion).
    Une LED convertit environ 85% de l’énergie électrique en chaleur « thermique ».
    Une ampoule classique, elle, convertit 5% en lumière visible mais peu en chaleur thermique. La majorité de l’énergie est émis sous forme d’infra rouges. Qui s’évacuent par eux même (l’énergie est recue par l’atmosphère).
    Conclusion : une LED n’émet pas d’infra rouge (pratique souvent) mais la conséquence est que tout le reste se partage entre la lumière visible et la chaleur…
    Il faut évacuer cette chaleur ce qui est parfois très dur, voire impossible.
    Il faut attendre que les LEDs aient un meilleur rendement afin que la part d’énergie thermique diminue. Alors patience pour certains types d’applications !

  9. Les LUXEON se classent dans la catégorie des LED qui necessitent un radiateur pour évacuer la chaleur, car elles chauffent trop, en revanche il existe des LED 40000 Mcd qui éclairent fort, sans chauffer. Pourquoi ne pas augmenter la quantité de LED dans le phare, au lieu d’intégrer des LUXEON 3 ou 5 W; ?!

  10. Des ampoules led,ça N’EXISTE PAS, tout ce que je connais, ce sont des diodes simples sans éclairage utilisées en électronique ,elles laissent passer le courant ds un sens et pas ds l’autre (genre de montage : sur votre alternateur ( courant alternatif évidement), un pont de diodes redresse le courant alternatif en courant continu (sans entrer ds les détails), et ensuite il existe les même diodes mais luminescentes (ex : celles que l’on apperçoit devant et derrière les PC).
    Aucun de ces éléments élctro.ne consomme de courant exagérément, ex : spot de travail de 50 leds, et plus consomme 3W pr un éclairage = à une ampoule alogène de 50W, ex 2 : si qq connait une lampe de poche à magnéto avec une ampoule à filament,
    je suis amateur !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité