Alc-Mobile, le téléphone qui piste les chauffards

KDDI Corp a mis au point un téléphone portable/éthylotest afin de limiter les risques de conduite en état d’ébriété parmi les chauffeurs de bus et de taxis japonais. Les conducteurs seront ainsi amenés à souffler systématiquement dans l’éthylotest avant de prendre le volant. Le téléphone mesure le taux d’alcoolémie et transmet directement les résultats vers l’ordinateur de l’employeur, accompagnés d’une photo de l’employé concerné et de sa position.

Si celui-ci a trop abusé du saké, son employeur en est immédiatement informé, prêt à prendre les sanctions qui s’imposent. L’ensemble téléphone + logiciel coûte un peu moins de 1000 euros, ce qui demeure tout à fait accessible pour une grande entreprise.

Source

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité