Test Pharos GPS 600 / ETEN Glofiish X500


On a reçu le Pharos GPS 600 il y a quelques jours et nous l’avons utilise pour voir si il est aussi bien qu’il en a l’air. L’appareil a un design sobre et il donne l’impression d’être solide, quand on le tient dans la main. La surface a le même revêtement antidérapant gris fonce présent sur plusieurs téléphones comme la nouvelle version du Motorola Q (chez Sprint). Le cadre de l’écran parait être de l’aluminium avec un traitement mat qui permet de garder le regard sur l’écran tactile de 2.8 pouces. (Notez que ce test est réalisé avec un prototype et que la version finale peut changer d’ici ca sortie le mois prochain).

Téléphone
Le Pharos GPS 600 est un Smartphone qui tourne sous Windows Mobile 5 et son « Messaging and Security Pack » qui contient le push-email qui permet au téléphone de recevoir des emails en temps réel, comme sur un Blackberry (Serveur Windows Exchange requis).

Les fonctions téléphoniques marchent très bien : appuyez sur le bouton d’appel (vert, en bas à droite) et un pave numérique virtuel apparait. Vous pouvez composer un numéro directement ou chercher un contact dans votre carnet d’adresses. L’historique des appels est aussi accessible depuis le pave numérique.

Il est assez facile d’utiliser le pave numérique virtuel avec une main a condition de ne pas avoir peur de bien poser tout le bout du doigt sur l’écran. Il est assez instinctif d’appuyer du bout de l’ongle, mais poser franchement le doigt marche mieux : même si vous appuyez sur plusieurs touches (virtuelles) en même temps, le logiciel s’y retrouve. Quand il faut taper des phrases on fait appel au clavier QWERTY virtuel, et la c’est nettement plus difficile tellement les touches sont petites. La aussi, appuyer franchement avec le doigt marche très bien, mais c’est assez dur dans les coins. Il faut le dire franchement, le stylet est plus précis pour taper une phrase ou un email.

GPS Portable
Le Pharos GPS 600 est aussi, comme son nom l’indique, un vrai GPS qui utilise une puce SiRFStarIII que l’on retrouve dans les GPS les plus populaires. La puce envoie des données au logiciel de navigation de Pharos qui s’appelle Ostia. La version 7.6 qui est intégrée dans cet appareil contient quelques simplifications au niveau de l’interface utilisateur.

Un GPS intégré dans le téléphone est beaucoup plus simple et pratique qu’un GPS externe de type Bluetooth. Pas de connections, mot de passe ou synchronisation : vous allumez, et ca marche.

One fois que le GPS reçoit assez d’information sur votre position, vous devriez voir une carte sur laquelle vous pouvez zoomer en avant/arrière en dessinant des formes simples avec l’écran tactile. Un trait droit de gauche à droite pour voir de plus haut. Un rectangle pour définir une région à agrandir. Cette manière de zoomer est ma préférée car j’ai horreur de devoir appuyer sur un bouton pendant que je conduis (surtout si il est minuscule). L’autre avantage c’est que ca dégage la carte, ce qui est toujours le bienvenu. Malgré cela, je pense que Pharos devrait faire un effort pour refaire le design général du logiciel.

Pour créer un itinéraire, il suffit d’appuyer sur le bouton « go » et d’entrer une adresse ou un point préenregistré, comme une station essence. Ensuite, le GPS vous guidera jusque votre destination (guidage vocal disponible).

Cartes
J’ai vu qu’il est possible de télécharger des cartes de pays étrangers et il me semble que Pharos les vendra depuis sont site web, mais je n’ai pas eu de confirmation. Les cartes sont mises à jour au moins une fois par an.

Connectivité
Le Pharos GPS 600 peut se connecter avec GPRS/EDGE, WiFi ou Bluetooth – pas mal de choix, mais une connexion UMTS aurait été vraiment bienvenue. Pour utiliser pleinement le Pharos 600 et avoir accès au trafic routier et aux cartes téléchargeables, les utilisateurs doivent être connecte a internet (WiFi, EDGE ou Bluetooth, via un autre appareil).

La possibilité de télécharger des cartes dans l’appareil grâce à une connexion internet est excellente. Ca m’est arrive une fois ou deux de me retrouver dans une autre ville sans les cartes dans l’appareil, et croyez moi, j’aurais bien voulu pouvoir les télécharger de suite !

Rien n’est parfait
Il est bien ce téléphone, mais il n’est pas parfait. Le joystick est complètement plat, ce qui le rends difficile à utiliser (on a tendance a appuyer sur le bouton du milieu). Je me retrouve souvent a utiliser l’écran tactile directement. Deuxièmement l’utilisateur sera quasiment oblige d’utiliser le stylet a un moment ou un autre, principalement a cause du clavier QWERTY virtuel. L’application GPS n’a pas besoin de stylet. Et enfin : il n’y a pas de clavier QWERTY pour ceux qui tapent beaucoup de texte.

Conclusion
Le Pharos GPS 600 est un bel exemple d’intégration : c’est un vrai Smartphone mais c’est aussi un vrai GPS. Si vous avez besoin d’un GPS sans avoir les poches pleines, regardez ce téléphone de plus près pour voir s’il convient à vos besoins. Je ne sais pas quel sera son prix en France, mais le prix maximum est $699 aux USA (sans abonnement).

Qu’y a-t-il dans la boite ?
Téléphone Pharos GPS 600
Berceau pour Pharos GPS 600 avec antenne externe
Micro SD avec des cartes
Adaptateur Micro SD vers SD
Chargeur Mural
Support a ventouse
Chargeur allume cigare
Câble USB
Ecouteurs
Pochette en cuir
Microsoft Streets & Trips 2005
Guide pour Ostia 7.6

Specs
• Ecran tactile (240×320)
• GSM 850/900/1800/1900MHz. GPRS, EDGE, Bluetooth® 2.0 class 2+EDR; and WiFi 802.11b/g.
• SIM Debloquée
• Windows Mobile 5.0 avec Microsoft Office Mobile.
• APM 1200×1600 pixels. Photos avec position GPS location.
• Micro et haut-parleur pour utilisation mains-libres
• Batteries Lithium-Ion Polymer rechargeable. 5 heures de conversation; 15 heures d’utilisation PDA; 160 heures en veille.
• Puce GPS SiRFStarIII

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité