Les belles Quinting et la bête Koenigsegg au Salon de l’auto de Genève 07

posterQ1Koe.jpg
La marque de montres suisses Quinting a choisi le Salon de l'auto de Genève pour dévoiler deux premières mondiales. Avant le Baselworld, le grand show annuel des fabricants de montres, Quinting s'est glissé sur le stand Koenigsegg à Genève, les grosses tutures à 2 millions d'euros qui font vroum vroum (Koenigsegg a dévoilé à Genève sa CCXR à l'éthanol E85 de 1018 CV à 7200 t/m... capable de franchir 0 à 100 km/h en... euh... 3,2 secondes.... aargh!).

Bref, revenons à cette Quinting "the ghost" (le fantôme) qui se vante d'être le premier chronographe transparent au monde. Quinting présente ses montres comme intégrant la technologie "racing" des super sportscars. En effet, la technologie de cet engin est intéressante. Il s'agit de la première montre dont le mouvement est en saphir, d'où sa véritable transparence. Il aura fallu 5 ingénieurs, 7 ans de recherches et 10 millions d'investissement pour produire ce bijou.
Admirez sans toucher, car les belles vont de 9'900 euros à plus de 22'000 euros pour le modèle à diamants...

Autre première mondiale, le modèle « the advance », commandée par Koenigsegg, dont le cahier des charges demandait de pouvoir répondre aux contraintes imposées par les super sportscars. Résultat, la belle « the advance » a des pneus de course (…) autour de ses roues en saphir, « pour accroître l’adhérence », un système d’ajustement automatique du mouvement, deux mouvements opposés en contre-balance pour « compenser les effets d’accélération de la super sportscar » (1,4G d’accélération latérale dans la Koenigsegg CCXR) et la petite roue en étoile du centre qui tourne comme une jante en mouvement. Ouf.

advance.jpg

« The advance » de Quinting

Specs Koenigsegg CCXR

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité