Relations hommes-robots : vers une charte d’éthique

On pourrait croire à un scénario tout droit sorti d’un film de science-fiction, et pourtant... La Corée de Sud a entrepris de rédiger un code d’éthique destiné à protéger les intérêts et les droits des robots et de leurs créateurs, en empêchant les uns d’abuser des autres et inversement. La question de la sécurité demeure au sommet de leurs priorités, et plus particulièrement aujourd’hui où l’on voit de plus en plus de robots domestiques.

L’Europe voit d’ores et déjà se former des groupes de défense faisant pression sur les gouvernements pour accorder aux robots certains droits fondamentaux. Cela peut paraître assez impensable, mais tout bien réfléchi, mieux vaut prévenir que guérir.

Plus d’infos

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. comme l’à si bien démonter Isaac Asimov, il suffit de trois lois pour protéger l’humanité des robots.

    Première Loi : Un robot ne peut ni porter atteinte à un être humain ni, restant passif, laisser cet être humain exposé au danger ;
    Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par les êtres humains, sauf si de tels ordres sont en contradiction avec la Première Loi ;
    Troisième Loi : Un robot doit protéger son existence dans la mesure où cette protection n’entre pas en contradiction avec la Première ou la Deuxième Loi.

  2. oui mais quelle est la définition d’ « humain » pour le robot ?

    est ce quelque chose qui ressemble à un homme et organique ?
    Si organique… à quel pourcentage? on voit deja apparaitre la possibilité de remplacer un membre entier par une prothese mécanique.

    Un robot ne pourra t il pas donc penser qu’un humain n’en est pas un au final.

    Les 3 lois d’Asimov sont bien mais lui-même dans ses bouqins trouve toujours un cas qui met en défaut ces 3 même lois.
    Asimov, à lire et à relire ;o)

  3. Bonjour,

    Il y a eu beaucoup d’exemples et de contre-exemples d’utilisation des 3 Lois de la Robotique. Elles ont en tout cas montré leurs limites et comme le suggère le film « I, Robot » sans l’expliciter, une loi 0 de sauvegarde de l’Humanité devrait aussi être appliquée.
    Dans le livre « Tout sauf un Homme », on voit l’évolution d’un robot qui ressemble trait pour trait à un humain et qui est considéré par les autres robots comme un humain. Ce livre évoque aussi les cas de maltraitance de robots à travers des lois qui permettrait aux robots de se sauvegarder …

  4. bnjr je passe mon oral de bac sur la nouvelle d’isaac asimov qui s’intitule: L’homme bicentenaire » Il est capital que je m’interroge sur cette problématique: La relation homme – machine! » Avez vous des idées??? merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité