Boeing présente son avion du futur

On dirait un avion de chasse furtif, mais il n’en est rien : Boeing espère faire de ce nouveau modèle X-48B l’un de ses avions de ligne du futur. Le principe de l'aile volante (nom donné aux avions ne possédant ni fuselage ni empennage) a l’avantage de supprimer entièrement la queue de l’avion, c’est-à-dire la partie de l’avion responsable du phénomène de traînée.

En d’autres termes, le X-48B consomme jusqu’à 30% de carburant en moins qu’un avion de ligne standard.
Boeing espère développer une version militaire de cet avion d’ici 2022. Quant au modèle commercial, il nous faudra patienter jusqu’en 2030.

Plus d’infos

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca vole bien ca c’est sûr !

    Mais ils croient qu’il y a beaucoup de personnes qui von vouloir voler dans une boîte à conserves sans hublots ???

    Et qu’est-ce que vont devenir les gens qui seront en bout d’aile ? Il me tarde de voir leur tête quand l’avion tournera et qu’il prendront 10 mètres d’altitude d’un coup !! Ils ont intérêt à prévoir quelques sacs en papier.

  2. J’imagine bien le coup des écrans LCD à la place des hublots diffusant les images de l’extérieur gràce à des minicaméras installés tout le long du fuselage.
    Pour le virage de l’avion, je ne saurais dire. Peut etre des virages plus large et des couloirs aériens moins resserrés.

  3. attendre 23ans pour commencer a economiser du carburant? Cette avion est deja en developpement depuis des annees… Ditent moi qu’ils sont toujours dans l’impossibiliter de faire un virage au 21ieme siecle avant la fin de celui si?

  4. La « queue de l’avion » n’est pas plus responsable de la trainée que le reste de l’appareil (nacelles moteurs y compris)
    L’aile volante améliore l’ensemble des écoulements, en particulier à l’interaction aile/fuselage des avions classiques en plus des ses qualités trés particulières (décrochage impossible).Les moteurs sur l’extrados rend l’ensemble plus silencieux (du sol). Par contre en tant que passager, merci bien…

  5. Je pense qu’autant les places pour les personnes assises n’occupent pas les ailes, mais sont placées au centre comme un avion normal…

  6. Je trouve le design assez élégant mais même en utilisant 30% de carburant en moin, l’avion aura besoin du carburant. Resource de plus en plus rare et chère. Si une des raisons pour le developpement de cet apareil était de diminuer les dégats sur l’environment, c’est faible et très inadéquate comme solution.

  7. Pour les problèmes de pollution et ralentir les dégats sur l’environnement je propose le paquebot à voile. Bien sûr les gens pressés n’apprécieront que moyennement.

  8. superbe avion mais petit avion = moins de passager + daller retour donc + de carburant alors que l’a380 = plus de passager moin d’aller retour donc moin d’emission de co2

  9. C’est une bonne idée pour la version militaire, mais pour l’avion de ligne commercial, les passagers vont sûrement refuser à au moins 60% de voler sans pouvoir regarder le ciel, les nuages, et en n’ayant d’autre choix que de se focaliser sur le siège avant ou la télévision, avec des lumières à la place du soleil… Y compris moi !

  10. l’idée qu’il n ya i pas des hublot ne megenerai pas, au contraire cela me donnnerai un sentiments de securité.mais il est indispensable qu’il y est un écran qui me montre des belle image de l’exterieur.klk gramme de co2 en moins est mieu k rien , une diminution de 30% en consommation est vraiment klk chose de bien.ces messieurs qui sont tranquillment assi sur le sieget et qui critiqué aveuglement les efforts que fait la technologie pour ne pa faire souffir tro la planet, ksk vous proposé de mieu au monde …?

  11. CELA FAIT PLUS DE TRENTE ANS QUE TOUT CE QUI S’EST ÉCRASÉ

    N’AURAIT PAS DÛ S’ÉCRASER :

    Cela fait plus de trente ans que toute l’aviation aurait due être refaite. Cela fait plus de trente ans que l’on ne prend pas mes AILES “VIVANTES” en considération. Cela fait plus de trente ans que l’on ne me prend pas en considération . . .

    * * *

    Dernièrement, volant avec mes ailes “vivantes”, ni passagers du vol AF 447 Rio-Paris, ni Champion du Monde de Voltige dans son avion personnel, n’auraient pu être massacrés par cet pourriture d’univers :

    Voilà ce qu’aurait dû être la relation du Vol AF 447 Rio-Paris avec mes ailes :
    “ Nous volions pourtant à 11.000 mètres, lorsque brusquement, sans transition, nous fûmes surpris par des turbulences d’une violence inouïe !
    Pendant cinq minutes nous volâmes dans la tourmente. Mais nous devons à la vérité de dire que la façon dont s’est comporté notre nouveau Long-Courrier en cette circonstance, est absolument merveilleuse ! !
    Nous pûmes nous rendre compte à l’amplitude et à la rapidité des mouvements de ses ailes “vivantes” de l’état d’agitation extrême de l’atmosphère. Mais nous ne ressentîmes aucun tangage, aucun roulis, aucune secousse, aucune agitation. Nous flottions immobiles dans l’air tourmenté comme un Oiseau, et les pilotes n’eurent jamais à reprendre les commandes, laissant l’avion et ses ailes “vivantes” continuer à voler comme si de rien n’était ! ! !

    Le Champion du Monde de Voltige, quel que fut l’état turbulent de l’atmosphère, s’adaptant au peu de visibilité qu’il rencontra, serait redescendu à 30 km/h au besoin sans craindre quel que “décrochage” que ce soit, et aurait terminé son vol dans la sécurité et le confort de mes ailes “vivantes”, au lieu d’être précipités à plus de 100 km/h contre une colline.

    http://www.voler-sans-plus-pouvoir-s-ecraser.net
    jean.teremetz@free.fr

    N’ayant toujours malheureusement, ni la fortune de Santos-Dumont, ni celle d’Howard Hughes, je n’ai toujours aucun moyen de mettre au point, d’expérimenter et de réaliser quoi que ce soit . . .
    Fondamentalement, il ne peut tout de même pas être injuste que tout Trouveur soit l’immédiat et premier bénéficiaire de ses “Trouvailles” . . .

    Bien cordialement Jean Vladimir Térémetz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité