Salamandra robotica by BIRG of EPFL, le robot inspiré de la biologie

birgnew1.jpgBigre! Le BIRG ne rigole pas du tout avec les robots. Pendant que les japonais mettent au point des Nemrod pour faire peur aux filles dans la piscine, le Biologically Inspired Robotics Group (Groupe de recherche en robotique inspiré de la biologie) de l'EPFL (l'ecole polytechnique fédérale de Lausanne), en collaboration avec des chercheurs de l'Université de Bordeaux, vient de publier le squelette d'e-bastian, une salamandre robotisée qui répond aux impulsions électriques de la même manière qu'à l'intérieur d'un corps vivant.

title_robotics_center_2.jpgLes impulsions envoyées au robot le font changer de direction, stopper ou même nager tout comme les impulsions nerveuses le feraient dans un système nerveux central de vraie salamandre, entre le cerveau et les recepteurs.
Schémas et principe ont été reproduits dans le magazine Science du 9 mars dernier. C'est en anglais, mais peut-être que Science & Vie reprendra l'article... Une quinzaine de vidéos avi et quick time illustrent l'expérience porteuse d'espoirs pour rétablir des fonctions motrices détruites chez l'être humain (mais toujours pas d'espoir pour le cerveau de John Wayne Junior).
Ah, au fait, e-bastian a signé la charte, donc pas de danger immédiat.

Biologically Inspired Robotics Group (BIRG) EPFL via Science

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité