La chasse aux pirates est ouverte : brûlez-les

jackwide.jpg


Les boîtiers et les appareils vidéo fabriqués par Thomson SA vont disposer d’une technologie de marquage par filigrane (watermark) qui permettra aux enquêteurs de retrouver l’origine des vidéos piratées. La technologie, NexGuard, identifie « les copies individuelles des films distribués au cinéma ou sur DVD en tant que copies avant-première pour les journalistes et les jurys ». Avant que le contenu vidéo ne quitte un modem ou un portail, il embarque un filigrane unique correspondant à chaque appareil utilisant la puce vidéo numérique du boîtier.

Le filigrane identifie « le fournisseur d’accès Internet qui distribue le contenu » et l’appareil individuel. Un porte-parole a déclaré que les gens « ne devraient pas être fâché à cause de ça à moins de redistribuer du contenu à une large échelle ». Thomson voit cette technologie comme un moyen de « ralentir le piratage sans limiter l’utilisation du consommateur ».

En conclusion, si vous êtes fâche ou limité, c’est que vous êtes un pirate.

Source [Computer World]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité