Des moustiques OGM pour combattre le paludisme

Le paludisme est une maladie grave, mais surtout difficile à combattre car elle se propage essentiellement par les piqûres de moustique. Les chercheurs ont trouvé un moyen de contenir sa propagation en recourant à des moustiques génétiquement modifiés qui seraient capables de résister au virus et par conséquent mieux à même de survivre.

En créant des insectes qui soient à la fois incapables de transporter le virus et plus résistants que leurs congénères, le scientifiques espèrent voir leur nouvelle espèce de moustiques anti-paludisme se développer parmi la population d’insectes et anéantir ainsi l’une des voies de propagation majeure de la maladie. La technique fonctionnera-t-elle comme prévu ou les chercheurs seront-ils obligés de créer des super-moustiques encore plus forts pour combattre ces mutants résistant au paludisme ? Seul l’avenir nous le dira.

En savoir plus

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. l’anophele femelle (moustique impliqué dans le palu) n’est pas atteint par le virus mais est seulement le vecteur.
    il n a donc pas besoin d’etre plus resistant que son homologue naturel.Tout ce qu on va gagner c est que lesgens n auront pas le palud mais seront super piqué par des moustiques super resistants …
    qu est ce qui se passerait si le moustique naturel s accouple avec l ogm.
    Un super resistant transmetteur…

    moi je pense qu il ne faudrait pas trop jouer aux apprentis sorciers avec des moustiques ogm.
    Il existe des medicaments efficaces il faut les utiliser en premier lieu.
    les poissons qui mangent les larves des moustiques sont utilisables .

  2. on me fait remarquer a juste titre que le palu n est pas un virus mais un parasite sanguin (merci jérome).
    meme si on parle de « reservoir viral »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité