1001010101001 = « a voté »

evote.jpg
En 2007 la France est mondialement préoccupée par deux issues fondamentales: l'élection présidentielle et... ben, non, en fait, juste l'élection présidentielle.
Et la machine électronique à voter n'a pas fini d'être diabolisée. Comme l'ont étés en leur temps le télphone, la télé, internet, le P2P. Plus d'un million de votes seront passés cette année par les vilaines petites machines, venues de Hollande, de la société Nedap. Nedap propose aussi aux bibliothèques des puces RFID afin de traquer les livres qui ne reviennent pas en temps et en heure, voire pas du tout, à la bibliothèque.

La ville de Reims est une des mieux équipées avec 200 terminaux. Et le débat fait rage: est-ce bien, pas bien (d'économiser des tonnes de papier et d'heures de tri et de re-comptage), et si les machines étaient manipulées, les données piratées, etc.
Imaginez la scène. Dans 20 ans l'homme se baladera dans l'espace, les robots feront le ménage, la fondation Wiki aura racheté Google, et les français continueront à trier les bulletins de vote à la main. Pourquoi ne pas revenir au Minitel pour lutter contre la cyber-pédophilie aussi?
Si la France ne possède pas la technologie nécessaire (y compris dans le domaine de protection des données) pour passer à l'ère du vote électronique je me demande bien qui va lui acheter des TGV.

Le vote électronique plébiscité… [Lejournaldunet]
Soupçons sur le vote électronique [LeMonde.fr]
Nedap France

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je suis informaticien, technophile, et opposé au vote par internet.
    Pour la simple et bonne raison que je ne vois pas trop quel système technique permettra de me garantir que le bulletin de vote de M. ou Mme X. a été déposé par M. ou Mme X., alors que le passage par l’isoloir (papier ou pas) le garantit à peu près.
    Je ne dis pas que le vote papier est inviolable. Je dis qu’il est plus facilement contrôlable. Quand on dématérialise, c’est la porte ouverte à toutes les manipulations. La défense de la démocratie mérite bien un peu de paranoïa.

  2. Je crois qu’il y a confusion entre vote par internet et vote électronique…
    Dans l’article sur lemonde.fr, on parle d’urnes électroniques. Donc il faut toujours se déplacer pour aller voter 😉
    Alors que le vote par internet permettrait justement de ne pas se déplacer.

    Même si internet n’est pas forcément exempt de trous de sécurité, il y a pourtant eu la déclaration des impôts par internet qui a à priori bien marché. Je pense que l’on peut réaliser des sécurités pour que les votes par internet se passent bien. Mais ce n’est pas pour cette année.

  3. mon avis a moi … c’est que si je me fait hacker ma declaration de revenu c’est facilement remediable par contre si c’est sarko qui passe parceque je me suis fait hacker mon bulletin bah ca va faire comme au usa je vais avoir un président pendant quelques années qui sera en place et indélogable malgré les preuves de sa non éléction!!!! :(

  4. EDIT,

    Toutes mes excuses Daf, j’ai mal suivi le fil.

    C’est d’autant plus marrant que celui qui critique s’en prend de maniere anonyme….

  5. tu parles des suspicions sur les votes electroniques en faveur de bush dans la derniere election (floride je crois)

    et aussi du fait que tu ne veux pas de sarko

    alors j’ajoute que je ne veux ni de sarko, ni de sego qui representent tous deux une continuité, ni du centriste ahuri et malgre tout dans le même moule
    quand au fn, il n’a pas le droit de cité justement dans ce pays parce que l’etiquette est par trop caunoté, il assure la fonction d’épouvantail à pigeons

    c’est un jeu de dupes …

    je ne sais donc pas pour qui voter mais le plus important c’est que cela n’a aucune importance (alors oui à l’electronique pour l’économie induite)

    Faut vraiment être crédules pour croire que nous électeurs pouvons influer sur le destin de notre « démocratie » avec un simple vote ou même la fédération de plusieurs

    faudrait avoir la foi pour croire que tout ça n’est pas theatral

    or quand on a un peu de raison, le savoir l’emporte

    ce sont tous des nantis qui détiennent le pouvoir, c’est une « caste » à part

    et faut bien le comprendre, « Président » d’une nation, c’est une fonction qui en impose trop, pour que cela soit vraiment du fait des électeurs au final

    comment croire que nous simple « citoyens » nous pourrions avoir vraiment le choix, tout est vérouillé par nécessité justement à cause des implications de cette fonction

    d’ailleurs, comment pouvons nous espérer quoi que ce soit d’une simple nation alors que les premiers fondements sont dictés de fait par l’économie de marché qui ne connait ni frontieres, ni peuples, ni nations

    mais de tout temps, à tous lieux : ses croyances !

    bon courage à vous, et il vous en faudra à l’heure de votre déception, si vous cherissez le souhait d’assister à un changement pour le meilleur grâce à votre bulletin

    nos interets particuliers, ne sont pas les leurs

  6. tu parles des suspicions sur les votes electroniques en faveur de bush dans la derniere élection (floride je crois)

    et aussi du fait que tu ne veux pas de sarko

    alors j’ajoute que je ne veux ni de sarko, ni de sego qui representent tous deux une continuité, ni du centriste ahuri et malgre tout dans le même moule
    quant au fn, il n’a pas le droit de la cité dans ce pays parce que l’etiquette est par trop connotée, il assure alors la fonction d’épouvantail à pigeons

    c’est un jeu de dupes …

    je ne sais donc pas pour qui voter mais le plus important c’est que cela n’a aucune importance (alors oui à l’electronique pour l’économie induite)

    Faut vraiment être crédules pour croire que nous, électeurs, pouvons influer sur le destin de notre « démocratie » avec un simple vote ou même la fédération de plusieurs

    faudrait avoir la foi pour croire que tout cela n’est pas que theatral

    or quand on a un peu de raison, le savoir l’emporte

    ce sont tous des nantis qui détiennent le pouvoir, c’est une « caste » à part

    et faut bien le comprendre, « Président » d’une nation, c’est une fonction qui en impose trop, pour que cela soit vraiment du fait des électeurs

    tout est vérouillé par nécessité, justement à cause des implications de cette fonction

    d’ailleurs, comment pouvons nous egalement espérer quoi que ce soit d’une simple nation alors que les premiers fondements sont dictés de fait par l’économie de marché qui ne connait ni frontieres, ni peuples, ni nations

    mais de tout temps, en tous lieux : ses croyances !

    bon courage à vous, et il vous en faudra à l’heure de votre déception, si vous cherissez le souhait d’assister à un changement pour le meilleur grâce à votre bulletin

    nos intérets particuliers, ne sont pas les leurs

  7. Les machines Nedap sont des passoires, vous allez le reconnaitre quand? Elle est passe ou l’objectivite?
    Contactez n’importe quel expert en securite francais, il y a eu debat et ces machines sont DANGEREUSES.

    Changer/tourner le debat sur le probleme de l’informatisation releve de la demagogie.

  8. Le vote électronique offre des avantages en apparence: rapidité des dépouillements, économie de papier, mise à la sauce informatique si contemporaine. Bref, des raisons assez faibles par rapport au contrôle démocratique qu’offre le vote papier. En Belgique, le vote électronique est déjà utilisé à grande échelle. Et l’on peut se poser des questions sur ce qui reste du contrôle démocratique. Lors d’une élection, une erreur manifeste de comptage a été imputée à un rayon cosmique. Vous pouvez rire, c’est authentique. Il existe d’ailleurs une association qui lutte contre le vote électronique (http://www.poureva.be/). Ses membres se présentent aux élections mais refusent de voter (je rappelle qu’en Belgique le vote est obligatoire et que ne pas voter expose à une amende). Une solution acceptable serait que les machines à voter délivrent un code barre et c’est ce code barre qui serait comptabilisé par lecture optique. Mais les promoteurs du vote électronique sont rarement des grands démocrates. En Belgique, il a été introduit par Louis Tobback, un ministre de l’intérieur qui voulait transformer les facteurs en indics.

  9. En réponse à longdor ou longdorm :
    ALLEZ VOTER!!!
    Des gens sont morts pour que l’on ait tous ce pouvoir de décision sur l’avenir de notre pays, et il y a encore des gens qui pleurent parceque le monde est imparfait. C’est sûrement pas en laissant des messages aigris sur un weblog que tu vas faire changer les choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité