Test du Motorola Q


Motorola Q Review by Ubergizmo

Le Motorola Q sort ce mois-ci (a priori), et c’est sans doute avec impatience que les fans de la marque attendent ce modèle. Nous l’avons teste en version EVDO, mais la version GSM promet une expérience similaire.

Quand il est sorti, il a été appelle « BlackBerry Killer » car il avait les trois qualités du parfait gadget : mince, sexy et intelligent. La combinaison de sa connectivite 3G et son clavier QWERTY semblent être un gage de productivité mais qu’en est-il vraiment ?

Design
Alors qu’il était le Smartphone le plus mince il y a quelques temps, il est clair que ce n’est plus le cas. Le HTC S620 ou le Samsung SGH-i607 (BlackJack) sont plus petits.  Le design qui était superbe -il y a un an- mais il est maintenant dépassé.

Il y a un port mini-SD pour ajouter de la mémoire. C’est embêtant si vous aviez une carte SD « normale » dans votre téléphone précédant, mais heureusement ces mémoires sont relativement bon marche maintenant.

La prise mini-USB est une très bonne idée : cela permet de recharger le téléphone partout sans avoir à balader une prise murale. Saviez-vous que la Chine va imposer cette prise comme norme pour tous les téléphones ? La Corée (du Sud) a aussi un standard pour les connecteurs de portables. L’idée est simple : si les utilisateurs ont des batteries pleines, ils se serviront des services mobiles !

A l’arrière se trouve un APN de 1.3 Megapixel avec un flash LED, pour les scènes sombres (mais pas trop loin). C’est pas mal, mais ca ne remplacera surement pas votre appareil photo de poche.

Ecran
L’écran QVGA (320×240) est très lumineux et lisible à l’ombre. A l’extérieur, c’est une autre histoire : il est difficile de voir le contenu. Pour être franc, la compétition ne fait pas beaucoup mieux. C’est drôle, car mon Sony Ericsson T610 avait un écran bien plus lisible au soleil. Allez savoir pourquoi ces téléphones -qui sont cinq fois plus cher- ne font pas mieux que le T610 qui était lui, gratuit.

L’écran n’est pas tactile, ce qui est bizarre quand on a l’habitude du Treo, mais âpres quelques jours on s’y habitue et ce n’est finalement pas si grave.

Avec 320 pixels de large (contre 240 pour le Treo 700w), le rendu des pages web est meilleur. De plus, il est possible d’utiliser des fontes relativement petites pour avoir encore plus de texte sur la page. J’aurais voulu avoir des fontes encore plus petites, mais elles ne sont pas disponibles.

Téléphone
N’oublions pas que le Motorola Q est d’abord un téléphone. En tant que tel, il fonctionne très bien : il est facile de chercher un contact ou de consulter la liste des appels récents pour composer un numéro.

La qualité du son et le volume sont bons et la connexion avec un casque Bluetooth (le stéréo est supporte) se fait rapidement. Le problème avec Bluetooth c’est que la durée de vie de la batterie est considérablement réduite. Nous en reparlerons plus bas.

APN
Comme nous le disions plus haut, le Motorola Q est équipé d’un APN de 1.3 Megapixel. En plus de capturer des photos, il peut aussi prendre des vidéos, mais d’une résolution moindre (176×144) – ce qui est plutôt nul, car pas mal de téléphones font du 320×200. Il reste à espérer que le modèle Européen fasse mieux.

PDA/Internet
Avec une connexion 3G, on penserait que le Motorola Q est un téléphone de rêve pour se connecter sur internet mais nous avons été assez déçus. Notez que ce test a été effectue avec une version EV-DO du Moto Q, néanmoins, sur le même réseau, le Treo 700w se connecte a 450kbps alors que le Q ne va qu’a 250kbps. J’espère que la version GSM sera plus rapide.

Pas de WiFi : je suis quasiment sur que pas mal de gens vont se plaindre du manque de WiFi. C’est vrai qu’avoir WiFi en plus aurait été mieux (surtout si ca ne gonfle pas trop le prix), mais honnêtement une connexion 3G fait parfaitement l’affaire et quand on en a vraiment besoin, il n’y a jamais de WiFi disponible.

Batterie
C’est talon d’Achille du Moto Q. La batterie a du mal à survivre a une journée (8h) d’utilisation peu intensive (push-email ON, moins de 20mn au téléphone. Ca veut dire que l’utilisateur devra le recharger partout : dans la voiture, au bureau et a la maison. Il reste l’espoir d’avoir une batterie de plus longue durée, mais je n’attendrais pas de miracle de ce cote la.

Conclusion
C’est un téléphone qui était sexy lors de son lancement l’an dernier, mais il doit faire face à une rude concurrence aujourd’hui. Le comble c’est que son concurrent direct serait peut être le HTC S620 (un téléphone 2.5G). Le Samsung SGH-i607 (BlackJack) lui étant totalement supérieur. Motorola sort ce téléphone sur le marché Français trop tard pour profiter de l’avance que le Motorola Q avait lors de sa sortie outre-manche.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité