La coupure de service de Blackberry heurte New-York et Washington de plein fouet

whitehouseboom.jpg
La panne, puis sa restauration magique, du réseau Blackberry a causé la panique aux Etats-Unis, particulièrement dans la capitale Washington D. C. où Reuters a recueilli des impressions.
"J'avais l'impression d'avoir été amputé de mon bras gauche", a déclaré Joe Shoemaker, directeur de la communication pour l'assistant du chef du groupe parlementaire démocrate Dick Durbin de l'Illinois. En un mot, il s'est senti "paralysé".
"RIM a déjà indiqué que quelque huit millions de personnes utilisent le BlackBerry dans le monde entier. Environ un million de ces utilisateurs seraient des travailleurs gouvernementaux et des services d'urgence aux Etats-Unis."

New York a souffert des mêmes symptômes post-fin du monde, comme "une employée de Wall Street a déclaré taper frénétiquement sur le bouton Refresh de son BlackBerry, ne pouvant croire que le système pouvait planter." Toujours à New York, Charles Ross, un avocat de la défense, s'est déclaré "vulnérable et inconfortable."

A quoi ça tient le sentiment d’insécurité…

BlackBerry e-mail outage upsets White House, Wall St [Reuters/Yahoo!]
BlackBerry: retour du service [lesaffaires.com]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité