Robops ou la vengeance du robot à plumes

Les pigeons de Liverpool commencent sérieusement à déraper : ils prennent un malin plaisir à re-décorer les pavés, passent leur temps à s’engraisser, bref ils sont devenus une véritable nuisance. La municipalité a donc décidé de faire intervenir les Robops, ces faucons robotiques censés effrayer ces oiseaux que l’on appelle communément « rats volants ».

Pour le pigeon moyen, ce robot ressemble exactement à leur prédateur naturel, le faucon pèlerin. Le robot peut bouger sa tête de droit à gauche de manière convaincante, battre des ailes, se dresser sur ses pattes, s’allonger et même tourner face au vent. En prime, il émet un cri qui donnera la chair de poule au plus brave de tous les pigeons. Les fabricants de ces leurres (vendus $3700) ont expérimenté l’utilisation de panneaux solaires pour leur alimentation.
Si vous voulez mon avis, pas besoin de recourir à de tels moyens pour se débarrasser de ces vermines à plumes. Il existe d’autres moyens, beaucoup plus radicaux…

Galerie photos
Plus d’infos

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s’entretueront. Celui qui sème le meurtre et la douleur ne peut en effet récolter la joie et l’amour. »
    Pythagore

  2. C’était très beau, mais la poesie n’enleve pas les crottes d’oiseaux sur ma voiture… (qui attaquent la peinture si on ne les enleve pas rapidement !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité