Sony pête les plombs au lancement de God of War II

sonygoatMS2804_468x448.jpg
Les experts en communication de Sony ont vraiment le sens de la fête. Ils ont réussi à dégoûter tous les journalistes présents au lancement européen de God of War II, pendant lequel des hôtesses à moitié nues leur offraient de plonger leurs mains dans le cou ouvert d'une chèvre décapitée présentant des intestins aux invités écoeurés. Génial, beurk.
Même si les intestins n'étaient pas ceux de la chèvre elle-même, Sony est allé encore plus loin en documentant la petite fête de photos explicites dans son numéro de PlayStation magazine, dont les 80'000 exemplaires ont dû être retirés de la vente à la demande du bureau anglais de Sony, choqué par les images publiées.

L'article du Daily Mail ci-dessous rappelle que le jeu God of War II est si violent qu'il est interdit aux moins de 18 ans et que Sony a déjà dû faire face à une poursuite pénale en 2004, contre les effets de son jeu Manhunt (Chasse à l'homme), retiré de certains points de vente, et doit encore répondre devant la justice à cause de l'addiction d'un jeune au jeu Grand Theft Auto: Vice City, qui a massacré sa famille au Nouveau Mexique.
Le Daily Mail rappelle encore que Sony est considérée comme l'une des sociétés les plus rentables au monde aux côtés de Coca-Cola, Nike ou encore Mercedes-Benz. Et qu'elle porte par-là même une certaine forme de responsabilité sociale.

Slaughter: Horror at Sony’s depraved promotion stunt with decapitated goat [DailyMail]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité