Solaire : 600 miroirs pour 6.000 foyers

solar.jpg


On dirait que cette tour est tirée d’un film de sciences-fiction. 600 miroirs réfléchissant le soleil vers un tour haute de 40 étages dans la campagne andalouse. Peu importe si ça a l’air fantastique, il s’agit de la première centrale solaire commerciale d’Europe gérée par la société Solucar. La structure génère 11 mégawatt d’électricité (suffisant pour 6.000 foyers).

Voici comment ça marche :

_42879551_solar_reflect_inf416.jpg


Les 600 miroirs renvoient les rayons du soleil sur la tour qui convertit alors l’énergie solaire en vapeur. La vapeur est stockée dans des réservoirs et elle est utilisée pour actionner des turbines. Avant même de comprendre ce qui se passe, 6.000 foyers sont alimentés en électricité. En plus de ça, un reporter chanceux de la BBC a pu visiter la tour. Cliquez sur le lien, la lecture est intéressante.

Article [BBC via Gadget Lab]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Loin d’être de la science-fiction et témoin des 1ères crises pétrolières, ce type de centrale existe en France depuis 1949, précisément à Mont-Louis près de Font-Romeu, puis à Odeilo (non loin) en 1970 et à Targassone (centrale solaire thermique Thémis) dont l’exploitation dura de 1982 à 1986, jusqu’à ce qu’EDF et nos gouvernements tournent la page de la conscience environnementale pour favoriser le bénéfice à court terme du nucléaire. Depuis, rien, niet, nada, près de 80% de notre électricté est nucléaire (pas 17 Ségolène, ni même 50 Nicolas) et ces anciennes centrales solaires deviennent des sites touristiques, comme on visite les ruines d’anciennes civilisation déchues…

  2. Juste pour rétablir une vérité…
    Oui 17% de la production d’électricité est d’origine nucléaire… dans le monde !

  3. Autre vérité : La France assure 78% de sa production d’électricité, ce qui lui permet d’atteindre un taux d’indépendance énergétique voisin de 50%. (Source CEA)

  4. Ah oui, dans le monde ?
    Et pourquoi évoquer ce taux mondial pour l’exposé de décisions franco-française ? (en évoquant l’évolution de ce taux si un des candidats est élu … comme si le taux mondial avait alors un sens)
    Non, non … même la candidate a avoué qu’il s’agissait d’un lapsus … lequel est tombé particulièrement mal : en plein corrigé d’une « question pour un champion »
    qu’on avait énoncé en mettant le maximum de pression.
    Dommage ensuite d’annoncer ce chiffre tout bonnement irréaliste (et qui aurait au moins dû faire douter celle qui l’énonçait … à moins que les chiffres ne soient qu’abstractions opaques pour elle). Dommage aussi de donner la leçon sur un lapsus (en demandant de « réviser le sujet »).

  5. Ah oui, dans le monde ?
    Et pourquoi évoquer ce taux mondial pour l’exposé de décisions franco-française ? (en évoquant l’évolution de ce taux si un des candidats est élu … comme si le taux mondial avait alors un sens)
    Non, non … même la candidate a avoué qu’il s’agissait d’un lapsus … lequel est tombé particulièrement mal : en plein corrigé d’une « question pour un champion »
    qu’on avait énoncé en mettant le maximum de pression.
    Dommage ensuite d’annoncer ce chiffre tout bonnement irréaliste (et qui aurait au moins dû faire douter celle qui l’énonçait … à moins que les chiffres ne soient qu’abstractions opaques pour elle). Dommage aussi de donner la leçon sur un lapsus (en demandant de « réviser le sujet »).

  6. 17%, c’est la part du nucléaire dans l’énergie consommée en France (toutes énergies confondues: gaz, fioul, électricité…)… même si ce chiffre est avancé uniquement par les assocs anti-nuc…
    Mais Ségolène Royal a demandé à Sarko « Quel est le pourcentage d’électricité d’origine nucléaire en France? » et là ce n’est plus 17 mais 80%…
    Sources :

    Réseau du Transport d’Electricité (c’est eux qui achemine l’électricité du lieu de production au lieu de consommation en France)

  7. Ces centrales à concentration des rayons solaires permettent de produire de l’électricité en actionnant des turbines à vapeur (en circuit fermé) au moyen d’un fluide chauffé à plusieurs centaines de degrés et qui échange sa chaleur avec la vapeur. C’est Le solaire thermodynamique

    Le fluide peut aussi être conservé chaud pendant plusieurs heures (sels fondus) et ainsi produire encore de l’électricité une partie de la nuit.

    .
    Pour ce qui est du nucléaire, sa part est de 78% dans la production de l’électricité en France, soit 17% de l’énergie finale que nous utilisons. L’électricité ne correspond qu’à une petite partie de notre énergie, moins que le pétrole des carburants.

    Dans le monde, l’énergie nucléaire correspond seulement à 2% de l’énergie utilisée. Alors, même en doublant le nombre de réacteurs nucléaires en 30 ans (chose impossible de toute façon), cela ne changerait pas grand chose au climat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité