Un train japonais très avionesque

N700bullettrain.jpg

Malgré un voyage inaugural très matinal pour un dimanche matin, à 6 heures, le train japonais N700 avait attiré une véritable foule. Ce sont en effet 1.300 passagers qui se sont offerts ce premier voyage de Tokyo à Shin-Osaka: 550 km parcourus en seulement deux heures et vingt minutes, soit cinq de moins que les autres trains rapides japonais. Si cela ne vous impressionne pas, sachez que c'est à peu près la moitié de la vitesse d'un avion. Ce nouveau train japonais atteint ainsi pratiquement 300 kilomètres/heure.

Découvrez d’autres photos, dont celle du cockpit, juste après le saut.


D’accord, la motrice de ce train ressemble fortement à un canard, mais le train sait se pencher dans les virages, inclinant légèrement par la même occasion les cabines, dont l’aménagement intérieur est très proche de celui des avions.
Type N700 bullet train goes into service [Japan Times via Tokyo Mango]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ah oui c’est vrai, les 20-30 de plus c’est pour essayer de rattraper le retard d’une heure trente au départ… HAHAHAHAHA
    Il me semble que l’année dernière, sur la totalité du territoire japonnais, il y a eu 5 min de retard cumulé par les trains grandes lignes… Sa me laisse rêveur..

  2. Ah oui c’est vrai, les 20-30 de plus c’est pour essayer de rattraper le retard d’une heure trente au départ… HAHAHAHAHA
    Il me semble que l’année dernière, sur la totalité du territoire japonnais, il y a eu 5 min de retard cumulé par les trains grandes lignes… Sa me laisse rêveur..

  3. Je doute un peu de cette info. De plus, il faut savoir que le prix du train est 3 à 4 fois plus cher au Japon qu’en France, ça laisse de la marge pour être à l’heure, et pour améliorer le confort…
    Sinon, moi, j’avais plutôt entendu dire que comparé à ce qui se fait dans les autres pays, la SNCF offre un service de grande qualité (oui, je sais, ça fait peur comme info).

  4. Effectivement trés peu de retard sur les TGVs japonais l’info est juste, mais ils ne circulent que sur des lignes dédiées où il n’y a aucun passage à niveau et que des trains à grande vitesse; donc aucune géne pour ces circulations en milieu fermé. Alors que nos TGVs vont jusqu’au fin fond des vallées alpines par ligne classique, et surtout attendent les correspondances ce qui est loin d’etre le cas au Japon où ils assurent plutot un depart à l’heure sans attendre.

  5. Ok, ils n’attendent jamais (enfin presque), mais ils n’ont pas besoin de le faire non plus puisque tout au japon roule avec moins d’une minute de retard. J’ai vécu 3 retards au japon dont 2 pour cause météo. Tous admirablement gérés. Là aussi ont est loin de leur qualité de service.

    La moyenne de retard sur un an pour les shinkansen est de 5 seconde. Et puis, comme déjà dit plus haut, question confort, on a l’impression d’être en première.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité