Un forcené détruit six antennes mobiles avant d’être arrêté


Un habitant de 45 ans de la ville de Sidney s'est apparemment fâché contre son opérateur et s'est payé six tours de relais de téléphonie mobile à l'aide d'un petit char "emprunté" au garage de l'armée. Il a été finalement arrêté sur la route de sa 7e victime tour relais après une lente course poursuite à 30 à l'heure dans les faubourgs.

Comme l'incident s'est déroulé à Sydney, en Australie, la mauvaise réception d'AT&T sur un iPhone ne serait pas en cause, mais plutôt le fait que cet employé de Sprint ait été viré sans consentement mutuel.

Les dégats sont sérieux, selon la police locale qui a du se demander un moment comment arrêter l’engin fou.

Le type a été inculpé de « dommages à la propriété, entrée par effraction et de déprédations causées par conduite dangereuse ». On suppose que ses 12 points lui ont été retirés. Rien au sujet de vol de matériel gouvernemental, à se demander si la chenillette lui appartenait.

[CNN]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. vu les mêmes image au journal TV hier soir, mais avec des commentaires differents, ce serait un type qui bricolait un char dans son garage d’après france2 (je crois), le telephone arabe ça deforme tout…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité