Une prothèse de cheville qui a du ressort

iWalk.jpg
Un groupe de chercheurs et d'ingénieurs des universités de Brown et du MIT ont conçu une prothèse de pied biomécatronique très élaborée. Des ressorts qui se comportent comme des tendons, associés à un moteur électrique, projettent le porteur vers l'avant, comme le ferait une cheville biologique.

Le professeur Hugh Herr, chef du département de biomécatronique au Media Lab du MIT et double amputé lui-même décrit cette prothèse comme "incroyable - comme si vous marchiez sur un tapis roulant d'aéroport".

Le iWalk utilise l’énergie cinétique générée par le porteur pendant sa marche: il la stocke dans le ressort à assistance électrique, et la restitue au moment où le pied en a besoin, avec le renfort d’un moteur alimenté par une batterie. Selon le professeur Herr, la prothèse iWalk fournit « trois fois plus de poussée qu’une prothèse traditionnelle, et… redonne aux amputés une démarche très naturelle ». [iWalk via MedGadget]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Les culs de jattes utlisaient des fers à repasser pour se déplacer dans une caisse à savon .
    On a recyclé la feraille pour en faire un pied bot robotisé .Encore un truc qui casse les pieds .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité