Le MIT aime les traine-savates

mitwalk.jpg

Deux étudiants du MIT veulent installer des dispositifs dans les batiments publics pour générer de l'électricité à partir des pas de tous les piétons. Ils imaginent donc installer un sol spécial dans les zones à fréquentation dense.

L’énergie devant bien venir de quelque part, vous serez mis à contribution: en marchant sur un sol qui s’enfoncerait légèrement sous l’effet de vos pas, les deux étudiants espèrent générer suffisamment d’électricité pour éclairer des villes et faire circuler des métros.

Vos déambulations sur ce sol vous demanderaient simplement un peu plus d’effort, et vous auriez la sensation de marcher sur du sable.

Mais où vont-ils chercher tout ça? [MIT]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Où ils vont chercher ça ? d’un brevet français des années 70 si ma mémoire ne me fait pas défaut.
    Le principe en était la récupération de l’énergie dégagée par la marche dans les lieux publics par le truchement de trottoirs modifiés. Il s’agissait d’un système pneumatique je crois.

  2. Et que dire de Franquin avec son Gaston Lagaffe qui avait inventé une porte qui actionnait un presse-jus mécanique. A chaque fois qu’un employé de la rédaction de Spirou franchissait cette porte, une orange était pressée. Mais le mécanisme d’ouvrir la porte demandait un tel effort au risque de se déchirer un muscle que le desir d’ouvrir la porte devenait absurde (surtout que les personnages ignoraient « l’amélioration » apportée à cette porte par Gaston).

    Ce plancher ‘mou’ me fait penser à ca. L’energie recuillie sera au détriment de ceux qui la produiront. Ils vont se fatiguer de marcher sur ce sol et chercheront plutot à l’éviter.

  3. En tant que grand amateur de gaston lagaffe, j’apporte ma pierre à l’édifice en proposant, pour supprimer de couteuses infrastructures, la paire de chaussures à récupération tout simplement. On vide la batterie chargée durant la journée dans le réseau EDF pour faire fonctionner les escalators par exemple. Mais si on danse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité