Remettons les pendules à l’heure

font_clocks.jpg
Nous sommes assez dingues de pendules et de typos, ce qui explique que le concept même de pendules à typos variables nous a tout de suite tapé dans l'oeil. Le souvenir des années 80, des premières typos sur Mac avec Pagemaker et des premières imprimantes laser est ressurgi d'un coup. On pouvait enfin changer l'aspect des caractères imprimés. C'était le début d'une grande aventure, et les typos se sont bien vite multipliées à l'infini.

Mais ne le dites pas à Sebastian Wrong, qui a déjà mélangé pas moins d’une douzaine de typos différentes dans ces trois pendules qu’il a conçues pour Established & Sons: il serait capable d’en rajouter, et ce ne serait pas raisonnable. Et il faudrait ensuite remettre les pendules à l’heure.

Mais les vendeurs de ces précieux designs ne sont pas très raisonnables non plus: ils ont visiblement décidé que les années 80 valaient leur pesant d’or, car ces pendules ne sont vraiment pas données: £ 195 (595 €) pour la plus petite (à gauche sur la photo), £ 550 (815 €) et £ 810 (1.200 €) pour la plus grande. Les typos étaient fondues en plomb, pas en or, Monsieur Wrong. [Thorsten Van Elten]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « des premières imprimantes laser est ressurgi d’un coup. On pouvait enfin changer l’aspect des caractères imprimés. »

    Les premières imprimantes « jet d’encre » plutôt, non ?

  2. Non, non, c’était fin 1985 ou début 1986, et il s’agissait bien des premières imprimantes laser: la mythique Laserwriter, avec un interpréteur PostScript. Une révolution à l’époque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité