Le bio-diesel met la gomme

Des gars d'Oakland ont décidé de construire leur propre moto au biodiesel: la Die Bike, construite à partir d'un chassis de moto et d'un moteur de voiture.

Un essai a déjà permis d’atteindre 257,5 km/h, mais les concepteurs de la moto vont encore faire quelques modifications avant d’emmener leur engin sur le lac salé de Bonneville le mois prochain, espérant ainsi battre quelques records.

C’est au départ Michael Sturtz qui a décidé de monter sur un chassis de moto et un moteur, tous deux de BMW. Il a fait venir le moteur d’Europe, mais celui-ci s’est bloqué pendant quatre jours, car l’ordinateur embarqué croyait qu’il avait été volé. Sturtz a donc dû supplier BMW pour obtenir les codes de sécurité qui ont débloqué son moteur. Le chassis artisanal assemblé à la main donne un look rétro à un engin par ailleurs plutôt high-tech.

La Die Bike est revenue à 20.000 $ (15.000 €) après six mois de travail. Elle peut fonctionner non seulement au biodiesel, mais aussi au diesel ordinaire ainsi qu’à l’huile végétale pure. Sturtz espère que sa création permettra de battre le record du monde de vitesse pour une moto diesel, et compte bien dans la foulée établir des records de vitesse pour les catégories biodiesels et huile végétale. [Popular Science via CNN] et un reportage vidéo [The Crucible].

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité