Les cyberlépidoptères volent à votre secours

Cette chrysalide de lépidoptère s'est vue implanter une puce dotée d'électrodes et de canaux fluidiques.

Et ces petites bestioles seront un jour l’équivalent d’un D2-R2 pour les pilotes de jet, selon le Dr Amit Lal, qui travaille à la DARPA : son travail consiste à intégrer des puces, des senseurs et des nano-mécanismes dans des insectes pour les transformer en alliés au combat.

Découvrez l’anatomie des cyberlépidoptères après le saut.

mothborgs.png

Ces insectes cyborgs existent réellement : ils font partie du sous-programme des « système d’insectes hybrides électro-mécaniques », qui vise à intégrer des capteurs de surface, optiques et chimiques, des systèmes de stockage et de radio-communications pour créer des insectes cyborgs.

L’image de synthèse montre l’intégration de l’ensemble, et notamment les petits mécanismes piézo-électriques reliés aux ailes du lépidoptère.

Les chercheurs de l’équipe du Dr Lal ont déjà réussi à implanter des composants dans les chrysalides, et travaillent sur les applications pratiques, notamment sur la manière dont ces insectes pourraient aider des pilotes ou des soldats sur le front.

Si vous voulez mon avis, ces machins volent déjà, et servent à espionner les gens ou à nous injecter des modificateurs d’ADN pendant que nous dormons. Je crois que je vais porter mon chapeau en aluminium dès maintenant, au cas où ils puissent aussi lire dans les pensées. [Ares]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité