Une brillante idée de réverbères intelligents

lunarstreetlight2.jpgL'éclairage urbain n'est pas vraiment nécessaire lorsque la pleine lune luit dans la nuit.

Mais les réverbères qui parsèment nos rues ne sont pas assez intelligents pour savoir quand il n’est pas nécessaire d’éclairer. Heureusement voici les réverbères à résonance lunaire.

Ces réverbères sont en effet équipés d’ampoules à LED capables de diminuer leur luminosité, voire même de ne pas éclairer du tout à la pleine lune. En revanche, à la nouvelle lune, le réverbère éclaire au maximum de sa puissance pour mieux baliser vos pérégrinations nocturnes. Il en résulte des économies de 90 à 95%. Une vraie bonne idée. [Civil Twilight Design Collective via Sci Fi Tech]

lunarstreetlight.jpg

lunar-resonant-streetlight1.jpg

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le reverbere ne prévoit pas les phases de la lune si j’ai bien compris, mais il a un capteur qui vérifie l’intensité lumineuse, puis en déduit l’éclairage nécessaire . Donc, aucun problème en cas de mauvais temps !

  2. au lieu de s’occuper de l’electricité qui est une energie propre il devraient plutot s’occuper des energies ui poluent et en + les gens se sentironts plus en sécurité dans la lumiere ..

  3. L’électricité n’est pas forcément une énergie propre!! Il faut allez voir d’oû provient celle-ci:
    – usines à charbon (plus en France mais en Asie..)
    – les barages électriques (destructions d’éco-systèmes)
    – centrales nucléaires (on laissera de beaux cadeaux à nos futurs enfants…)
    – pétroles (plus besoin d’en parler..)
    -etc.. et j’en passe!!!

    Mais je trouve le concept intéressant. Il y a aussi des communes (j’ai vu ça dans le Morbhian) qui éteigne l’éclairage public sur les petits axes routiers à minuit. c’est aussi une excellente idée ça!! et ça coute pas cher à mettre en oeuvre!

  4. Fdark a raison, et je confirme en effet la présence de cellules photo-sensitives sur la partie supérieure du réverbère : la luminosité s’adapte donc en temps réel aux conditions d’éclairage, et saura donc compenser une éventuelle couverture nuageuse.
    En revanche nous ne savons pas si les concepteurs ont anticipé le problème des pigeons et autres oiseaux qui adorent utiliser les réverbères comme perchoirs urbains, et qui pourraient faire leurs besoins sur le capteur de lumière et l’occulter.

  5. Je pense que le problème principal doit plutôt venir des poussières et des suies qui vont se déposer, surtout en ville dense.
    A défaut de nettoyage régulier, en toute logique la consommation électrique doit croître régulièrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité