iStraw, la paille qui filtre la flore et la faune aquatiques

Si le fait d'avoir l'air de fumer une pipe à eau high-tech ne vous dérange pas outre mesure, alors vous pouvez arpenter le globe sans bouteille d'eau dans votre sac à dos.

Car la paille iStraw peut filtrer toutes les effrayantes bestioles qui pullulent dans les milieux liquides.

Cette paille magique peut filtrer les plus petits microbes, y compris le virulent cryptosporidium unicellulaire. D’après le fabricant, ce tube filtrant élimine « jusqu’à 99,99999% de toutes les bactéries en milieu aqueux ». Mais quid du millionième de pourcent restant?

L’iStraw est capable de filtrer jusqu’à 500 litres d’eau avec une seule cartouche filtrante. Et son faible encombrement en fera un discret mais précieux compagnon de randonnée.

istraw_product.jpg

Ce gadget de globe-trotter ravira les aventuriers pour qui l’alternative a un goût bizarre de pastille soluble désinfectante. Vous pouvez aussi utiliser l’iStraw à la maison si vous n’avez plus d’eau minérale, au lieu d’essayer à grand peine de greffer un système filtrant sur votre robinetterie.

L’eau qui coule de votre robinet est parfaitement sure, et nos craintes sont parfaitement infondées, même si la florissante industrie des eaux en bouteille voudrait nous faire croire le contraire. Mais si ses éclaboussures d’eau du robinet suffisent à réveiller votre microbiophobie latente, peut-être devriez-vous vous équiper d’une iStraw à 40 $ (29,50 €). Pour boire de l’eau minérale en bouteille scellée, bien sur. [iStraw, via CrunchGear]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « L’eau qui coule de votre robinet est parfaitement sure, et nos craintes sont parfaitement infondées ». Comment peut-on écrire de telles âneries ?
    Sûre que l’eau qui sort du robinet est potable et que l’on ne va pas mourir dans l’heure qui suit si on la boit. Mais vous êtes-vous intéressé un jour de que l’on trouve dans l’eau potable ? Entre le chlore (dont la dose a été doublée pour risque d’attentat chimique par l’eau), l’eau de chaux pour l’adoucir, les antibiotiques, les nitrates, voire le plomb des canalisations, il faut être un peu jobard pour croire que l’eau potable est bonne pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité