Skype attribue son crash à Windows Update

Sutherland_screams.jpgAprès le crash de ce week-end Skype montre du doigt le fautif, déclarant que "la coupure a été occasionnée par les rédémarrages en série des ordinateurs de nos utilisateurs à travers la planète en un temps très court, occupés à redémarrer après une combinaison routinière de patchs Windows Update". L'annonce officielle publiée sur le blog de Skype sonne comme celle de la BBC annonçant l'invasion nazi en Pologne.

« Jeudi 16 août 2007, le réseau P2P de Skype est devenu instable et a été victime d’une coupure critique. La coupure a été occasionnée par les rédémarrages en série des ordinateurs de nos utilisateurs à travers la planète en un temps très court, occupés à redémarrer après une combinaison routinière de patchs Windows Update.Le très grand nombre de redémarrages a affecté les ressources du réseau Skype. Ils ont provoqué un flot de requêtes de login, qui, combiné au manque de ressources du réseau peer-to-peer, a causé une réaction en chaîne aux conséquences critiques.

Normalement le réseau Skype possède l’abilité de se réparer lui-même, cependant, cet événement a révélé un bug jusque-là inconnu au sein de l’algorithme d’allocation des ressources réseau qui a empêché la fonction de réparation automatique de travailler rapidement. Malheureusement, à cause de cette interruption, Skype est resté indisponible pour la majorité de ses utilisateurs pendant deux jours.

Le problème a désormais été identifié sur Skype. Nous confirmons catégoriquement qu’aucune tentative malicieuse n’a été détectée et qu’à aucun moment ni nos utilisateurs ni notre sécurité n’ont couru de risque.

Cette coupure est sans précédent en termes d’impact et de portée. Nous souhaitons préciser qu’ aucune technologie ni aucun réseau de communication de nos jours n’est garanti à l’abri d’interruptions.

Nous sommes très fiers que durant ses quatre années de fonctionnement, Skype ait fourni à des millions de personnes dans le monde un outil de communications toujours disponible. Skype a désormais identifié et déjà introduit un certain nombre d’améliorations à son logiciel pour assurer que nos utilisateurs ne seront plus gênés par l’improbable répétition de la combinaison de ces événements.

La communauté des utilisateurs de Skype a été particulièrement compréhensive et nous les remercions pour leurs bons voeux ».

[Skype]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et ils savent même pas configurer leurs windows pour qu’ils appliquent les mises à jour de manière décalée ? c’est quoi ces informaticiens à la manque ???

  2. Il parlent des Màj des utilisateurs, pas des serveurs de skype (qui ne doivent pas être sous windows d’ailleurs), et l’utilisateur lambda ne s’amuse pas forcément à régler ce paramètre mais joue au mouton qui obéit à ce que lui dit windows…
    Pour comprendre, il faut savoir comment fonctionne un réseau P2P : pas d’utilisateur = c’est le (ou les) serveur de skype qui gère tout, donc surcharge lorsque tout le monde se reconnecte en même temps…
    C’est un peu tiré par les cheveux cette explication, mais ça reste plausible…

  3. windows update je n’y crois pas.
    l’installation des mise a jour se fait a 3 heure du matin par défaut, et en comptant le fait que le décalage horaire échelonne naturellement les redémarrage mondiaux.

    ca voudrait dire qu’il y a beaucoup de boulanger , d’insomniac et de personne qui laisse leur ordi allumé la nuit tous fan de skype et qui prône l’heure universel, dans le monde.

    autant dire qu’il est plus facile de trouver une marmotte qui met du chocolat dans un papier d’alu.

  4. Autant pour moi, j’avais compris que les serveurs d’authentification de skype avaient tous rebootés ensembles, mais apparemment ce sont ceux des utilisateurs qui ont saturé les serveurs skype. Pourquoi pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité