La voiture la moins chère du monde est indienne

TataPhoto.jpgSi vous pensez que votre Kia ou que votre Logan était une voiture pas chère, c'est que vous n'avez pas acheté votre auto en Inde. Ce pays voit sa population de conducteurs exploser, et c'est un marché gigantesque pour les voitures pas chères.

Le constructeur automobile indien Tata Motors l’a bien compris, et vend une voiture en plastique qui coûte environ 2.400 $ (1.800 €). Ce qui en fait la voiture la moins chère du monde. Il reste à espérer qu’elle soit un peu plus sûre que les voitures chinoises.

La voiture a quatre portes et devrait avoir approximativement le gabarit d’une Volkswagen Polo, avec un moteur développant la colossale puissance de 30 chevaux. Hé oui, mais pour ce prix, qu’espériez-vous? La voiture, qui n’a pas encore de nom officiel, est supposée faire bondir le nombre d’indiens propriétaires de voitures, qui est actuellement de 8 pour 1.000.

La mobilité du peuple indien va s’en trouver grandement améliorée, mais quelque chose me dit que la voiture la moins chère du monde n’aura pas forcément le moteur le moins polluant du monde. Et avec tout un nouveau continent qui se met au volant, je n’ose pas imaginer les émissions de gaz à effet de serre. Heureusement qu’il existe des projets automobiles indiens basés sur des énergies alternatives. [Sunday Herald]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Un conseil, n’achetez pas de voiture chinoise ou indienne ! Je fais partie d’une société qui importe des deux-roues asiatiques, et quand je vois le manque de sérieux dans la production et les tromperies des fournisseurs, je m’inquiète beaucoup de voir rouler en face de moi des voitures du même type..
    J’ai déjà vu des scooters de plier en deux en utilisation normale, des pocket bike perdre la roue arrière, et des machines livrées sans moteur, le tout avec de faux certificats d’homologation bien entendu.

  2. 5 février 2007 :
    Guy NEGRE, inventeur français d’un moteur à air comprimé pour voiture, a signé avec le constructeur Indien TATA MOTORS un contrat de cession et de licence pour l’application exclusive de cette technologie en Inde.

    Il faudrait donc voir si TATA MOTORS compte en équiper cette nouvelle voiture. Je pense que les indiens n’ont pas plus envie que nous de mourir asphyxiés par la pollution… à suivre donc

  3. Sarkozette > Merci de cet intéressant complément d’information.

    Il est vrai que les gouvernements indiens et chinois ont bien conscience qu’en tant que pays-continents, leur politique automobile aura des répercussions mondiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité