Un adolescent contourne le filtre anti-porno australien à 84 millions de dollars

Post22508PornKingTom.jpgC'est la panique au pays des kangourous: le gouvernement fédéral a investi la bagatelle de 84 millions de dollars dans un filtre anti-pornographie très élaboré, mais un adolescent de 16 ans dénommé Tom Wood a réussi à pirater le dispositif dans les 30 minutes qui ont suivi sa mise en ligne mardi dernier.

Le gouvernement australien n’en est pas resté là… mais Tom non plus!

Car le jeune pirate est plutôt du genre habile: il avait réussi à contourner le filtre, mais en préservant la barre d’état qui continuait d’indiquer un fonctionnement parfaitement normal du filtre.

Le petit diablotin pouvait donc accéder à des contenus pornos, pendant que ces parents le pensaient naïvement sur le site de la bibliothèque de l’école en train de faire des recherches bibliographiques pour son prochain exposé.

Le gouvernement australien était, on le comprend, embarrassé par une pareile déconvenue, et a tenté un remède. Un nouveau filtre dénommé Intergrad a été téléchargé sur les serveurs centraux pour être ensuite distribué dans les foyers. Mais 40 minutes plus tard, Tom était à nouveau en mesure d’offrir un accès illimité aux contenus pornos à tous les ados australiens.

Le sénateur Coonan a tenté ce qu’il pouvait pour sauver les meubles gouvernementaux en déclarant « malheureusement, rien ne peut vraiment sauver nos enfants des dangers du monde en ligne… et le rôle d’éducation des parents n’a jamais été aussi important ». Propos que l’on peut interpréter comme suit: « Tom nous cause vraiment des soucis ; si vous ne voulez pas que vos enfants regarde du porno sur le net, le mieux est encore de ne pas avoir d’enfant ».

Le filtre internet imparfait est téléchargeable ici. Et Tom? Oh, soudainement, il s’est découvert plein d’amis qui avaient un ordinateur et besoin de menus services pour lesquels ses indéniables talents peuvent s’avérer utiles. [Herald Sun].

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pourquoi le gouvernement australien « n’embauche » pas ce jeune en stage et en contre partie ils pourraient lui payer ses études.
    Je n’arrive pas à comprendre que les hautes autorités n’envisagent pas de telles solutions.

  2. Les gouvernements embauchent souvent les pirates les plus brillants pour leurs besoins propres, même s’ils évitent de donner trop de publicité à ces recrutements.

    Il n’est donc pas exclu que la carrière du jeune Tom démarre au service de son pays… 😉

  3. Cette histoire m’a fait rire surtout le communiqué du sénateur.

    Toutefois ayant un petit frère de 10 ans et sachant avec quelle facilité le pr0n est accessible il m’est difficile de le laisser surfer seul.

    Je vais essayer ce filtre :)

  4. Aucun filtre ne fonctionne, il faut parlé de ça avec les ados, et surveiller les plus jeunes.

    Juste à dire aux plus vieux que ce n’est pas la réalité, et les laisser se br****r en paix! lol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité