Hélicoptère russe flottant dans les airs


http://view.break.com/295948 - Watch more free videos

Cette vidéo montre un hélicoptère russe volant sans que ses rotors ne bougent. Les russes ont-ils réussi à développer un moteur à partir d’une technologie extra-terrestre pour créer cet hélicoptère flottant ? Si c’est le cas, pourquoi ont-ils ajouté des pales ? Laissez moi vous répondre. C’est un hélicoptère normal (sans technologie extra-terrestre, malheureusement). Il s’agit simplement d’une illusion d’optique résultant de la caméra vidéo. Elle filme avec un nombre de frame élevé, suffisamment en tous cas pour correspondre à la vitesse des rotors. Le résultat : chaque image montre les rotors dans la même position, on dirait alors qu’ils ne tournent pas. Nous y sommes, les russes ne savent pas construire d’hélicoptères flottants. Mais, après tout, on ignore ce sur quoi ils travaillent.[Boing Boing Gadgets]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Euh j’ai quelques doutes sur l’explication… La logique voudrait que la vitesse des pales (ainsi que l’incidence mais ca ne nous interresse pas la) augmente lorsque l’helicoptere veut monter non?

    Dans ce cas pourquoi malgré les surement nombreuses variations de vitesse des pales on ne les voit jamais « floues »…?

  2. Bon, je vais mettre tout le monde d’accord :
    1- la puissance est fournie par la turbine et dépend de la quantité de carburant injecté, ce qui a une légère influence sur la vitesse de rotation de son primaire.
    2- cette puissance est fournie via le secondaire au pales dont la consommation d’énergie dépend principalement de l’incidence (l’angle d’attaque) de ces pales.

    Pour des raisons pratiques, la vitesse de rotation des pales ne varie presque pas : plus lentes elles ne transmettraient pas assez de puissance. Plus rapides, leur extrémité passerait le mur du son et le rendement, le bruit et les vibrations seraient nuisibles. De plus, vu la masse mise en mouvement, il est très difficile de faire varier la vitesse de rotation alors que l’icidence se règle très facilement.

    Voilà

  3. Ce n’est pas pour des raisons pratiques que la vitesse de rotation du rotor est constante: elle est calculée pour que le domaine de fonctionnement des pales( polaire + vitesse) s’accorde avec le battement en incidence du rotor et la vitesse en translation de l’appareil.
    La pale reculante à vitesse de translation max de l’hélico doit garder une marge d’incidence positive et la pale avançante ne doit pas natteindre l’incidence 0 afin que la machine reste manoeuvrable.

  4. il devrait y avoir un petit mouvement des pales vu les manoeuvres de l’hélico, mais on peut remarquer que les pales sont courbées vers le haut c’est bien qu’il y a rotation de celles-ci alors!

  5. j’ai déjà piloté un hélico comme ça quand mes camarades ruscofs étaient pétés à la vodka. Moi, j’avais juste 3 bières dans le nez, donc toutes mes facultés étaient intactes. Je mets mon casque, contrôle radio, équipements électriques, kérozène, assiette, spaghettis, etc. tout est nominal. Je mets les gaz et je dis aux potes de s’acrocher . Davoy!
    on décolle, je fais un petit tour de tour de contrôle et je pars pour le Limousin où j’ai une maison de campagne. Et là, putain, c’est dur à croire, j’ai une supoer envie de pisser (la bière !) je lache toutes les commandes et je fonce vers le chiotte !
    « Niet kakapipi !Hélicopter, komarade, helicopter !
    M’en fous j’avais trop envie, j’ai sauté sur une peuplier et arrivé en bas, j’ai pu pisser tout mon saoul. Ces cons dans l’hélico en ont profité pour se crasher dans la mare, après avoir labouré tout le champ à patates de Dédé avec les pales-immobiles-qui- tournent-quand- même! Y VA PAS ËTRE CONTENT, c’est sur, le Dédé.
    Moi, j’en ai rien à foutre des hélicos, ça tient pas la bière, ces trucs !
    Zorro le rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité