Apple tend la joue droite et, du coup, reçoit deux claques de Wall Street

hellokittiebooboo.jpg
Les premiers fanboys mécontents de l'iPhone avaient envoyé des centaines d'emails de protestation au Boss qui les a à moitié calmés en leur proposant d'acheter encore plus de produits dans sa boutique. Wall Street, par contre, a infligé, non pas une, mais deux claques au titre.

Wall Street, qui a puni Apple de 5,5 milliards le jour avant l’annonce de la réduction du prix de l’iPhone, a vu le coup du bon de 100 dollars comme un nouvel affront et a rasé le titre de 1,5 milliard de plus hier. Suite au coup de la joue droite tendue joué par Steve Jobs, le titre a reçu sa deuxième baffe, malgré le conseil de Shaw Wu de l’American Technology Research qui qualifiait l’effet financier sur le titre AAPL d' »immatérialiste ».

L’effet semble carrément matérialiste maintenant. Aïe, ça pique. [Apple 2.0, Flickr]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité