Les puces RFID pourraient causer des tumeurs

VERICHIP.JPGIl faut donc croire que certaines technologies sont trop prometteuses pour être complètement inoffensives.

Parce que, malgré l’agrément donné par la FDA en 2005, les puces RFID avaient bel et bien causé des tumeurs chez les animaux vers le milieu des années 90, comme l’ont indiqué plusieurs études. Et l’agence AP a consulté des « spécialistes du cancer reconnus » qui interprètent les résultats d’étude comme un vrai signal d’alarme.

Mais l’intrigue s’épaissit…

En 2005, deux semaines après l’agrément des puces RFID de VeriChip Corp, le coordinateur de la FDA Tommy Thompson a quitté la FDA. Et cinq mois plus tard, il était membre du conseil d’administration de VeriChip Corp. Coïncidence? Honnêtement, nous n’en sommes pas certains.

Et si beaucoup d’entre nous craignent les aspects Big Brotheresques des RFID, les perspectives médicales positives sont très prometteuses. Enfin, tant qu’elle ne causent pas des tumeurs géantes aux 2.000 personnes qui portent actuellement des implants. [AP via engadget]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mais que vous êtes donc suspicieux, c’est pas croyable. Vous voyez le mal partout, y compris chez un honnête homme qui a pensé intelligemment à sa retraite, et qui parait-il a fait implanter sa femme de 322 implants (record mondial, mais gizmodo n’en parle pas, c’est douteux).

  2. lol, Hé le commentaire de migou, ta pas encore vendu tes actions FDA?

    Sinon, pour sa femme, il paraiterait, (selon les mêmes source de migou, mais ça pareil, gizmodo n’en parle pas) que se record bat le précédent détenu par sa précédente femme décédé depuis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité