Google gare ses jets sur le tarmac de la Nasa

Si vous êtes un dieu de Google commeLarry Page ou Sergey Brin, vous possédez déjà un ventripotent Boeing 767-200 pour votre usage personnel (l'équivalent aérien d'un Hummer ou d'une Ferrari limousine).

Mais peut-être n’avez-vous pas le privilège de pouvoir stationner votre palace volant sur le terrain d’aviation de la Nasa à Moffett Field? Les gars de Google, eux, ont passé un drôle d’accord pour obtenir une dérogation.

Les gars de Google a d’abord dû payer une somme -relativement- modeste de 1,3 million de dollars pour pouvoir stationner leurs trois avions sur ce terrain fédéral. Ils ont également accepté d’installer des instruments scientifiques à bord de leurs appareils lors de certains vols, afin de collecter des données à distance pour le compte du Ames Research Center. Le centre indique qu’il s’agit d’un accord « gagnant-gagnant », et les gars de Google, qui ne sont pas spécialement gnans, sont certainement d’accord.

Cette information risque-t-elle d’énerver ceux de nos lecteurs qui habitent dans le coin et qui possèdent également un jumbo jet, mais cherchent desespérement un terrain d’aterrissage? Euh, je ne pense pas, car nos lecteurs sont tous de bons éco-citoyens qui n’aiment pas les jumbo-jets. Ni les voitures, ni les diamants, ni les bains à remous, ni les gadgets en plastique.[nytimes via valleywag]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Jack is the strongest boy in the class.This house is my own.I have something to tell you.I want something to eatMother doesn’t make up.I will never forget the days that I spent with you.I will never forget the days that I spent with you.I’m not used to drinking.It’s time you went to bed.They are only too delighted to accept the invitation.
    http://ugg.moomfrvit.com/womens-auburn-ugg-classic-tall-boots-p-78.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité