Test du Finepix F50fd de Fujifilm : 1ere partie

dsci0020.jpg

Comme promis, voici le test du Fujifilm Finepix F50fd. Quand j’ai entendu parler de cet appareil en juin, je me suis dit : « voilà mon prochain compact ». Mais comme je suis du genre méfiant, j’ai préféré le demander en test avant de l’acheter et vous faire partager mon expérience avec le joujou que je teste depuis mardi dernier.

La nouveauté, il dispose d’un capteur 12 mégapixels, d’une sensibilité de 1600 ISO en mode automatique, de 3200 ISO avec résolution de 6,1 Mpix et de 6400 ISO en 3,1 Mpix. Il intègre également un double stabilisateur d’images, la détection des visages de face et de profil.

Comment réagit la bête quand on l’utilise ?

 

 

Déballage

dsci0019.jpg

L’appareil est livré avec une batterie lithium ion, un chargeur, un câble A/V, un câble USB, le logiciel Finepix Viewer PC et Mac, une dragonne, et un mode d’emploi. Je regrette qu’il n’y ait pas de housse fournie avec. C’est un peu comme acheter des chaussures sans les lacets : c’est bien mais on ne peut pas sortir avec sans faire attention.


Prise en main

idsci0001.jpg

Je ne suis pas déçu. L’appareil est compact, pèse 155 grammes sans la batterie (un peu lourd dans une poche), la finition est soignée même si je regrette la présence de vis sur le côté. Le bouton pour naviguer dans le menu semble un peu fragile. L’écran de 2,7’’ a une taille tout à fait acceptable pour visualiser les photos. Et l’ensemble est vraiment agréable, il a l’air robuste.


Allumage

dsci0023.jpg

Le zoom optique 3x s’ouvre avec un doux bruit très agréable. Rien que pour l’entendre de nouveau, je l’éteins et je le rallume. Kziii, Kziii. L’écran TFT LCD d’une résolution de 230 000 pixels m’accueille avec un bon rendu. J’appuie sur tous les boutons pour le découvrir puisque lire le mode d’emploi m’ennui. Comme sur les autres appareils de la gamme, le F50fd dispose de la touche F pour accéder aux réglages d’alim, d’ISO, de couleurs (diapo, N&B, et standard) et de qualité (de 0,3 à 12 millions pixels). Je remarque également la touche détection du visage en bas à droite qui permet de passer dans ce mode rapidement et d’ajouter la fonction anti-yeux rouges.


Demain, nous verrons les fonctions, la gestion des couleurs, le mode macro et le mode texte, avant de parler de la qualité d’image et de donner mon verdict.

 

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité