La voiture volante : Pour 2009 !

On n'arrête pas de le dire: même si l'idée d'une voiture volante est séduisante, sa mise en place serait stupide et dangereuse ! Si les gens ne sont pas aptes à conduire raisonnablement sur la route, comment pourraient-ils le faire en volant au dessus des villes ? Malheureusement mes revendications ne semblent pas toucher les compagnies comme Urban Aeronautics qui continuent leurs essais sur le sujet.

Leur voiture volante « X-Hawk » affichera une vitesse maximale de 250km/H à une altitude de 12000 pieds lors de sa production en 2009. Cependant que tout le monde soit rassuré, elle nécessitera une licence de pilotage [New Launches]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. j’espère que ça augmentera pas le pourcentage d’attentat comme le 11 septembre version voiture volante ^^ en tout cas ce serais cool de partir bossé avec un engin comme ça 😀

  2. C’est marrant d’être aussi rétrograde pour un site de news technologiques !

    Il faut noter au contraire qu’une « licence de pilotage obligatoire » est justement un anachronisme de la législation aérienne, dépassée par ces appareils d’un nouveau type. En effet le pilotage manuel de ce genre d’engin (le X-Hawk d’Urban Aeronautics, le Skycar de Moller, le SkyRider X2R de Macro…) ne se fait pas comme dans un avion ou un hélicoptère, mais comme dans un jeu vidéo (le contrôle de l’assiette n’est pas assuré manuellement par le pilote avec manette des gaz, manche à balai et palonnier, mais automatiquement par ordinateur ; le pilote ne fait que préciser « en avant », « sur le côté », « en haut, en bas », etc en appuyant sur un simple joystick).

    Et concernant les « accidents pour cause de mauvaise conduite », il est au contraire facile de trouver les sources sur Internet (NASA, FAA…) explicitant que ce type d’engin est justement prévu pour fonctionner non pas en manuel mais en pilotage automatique asservi par GPS et ondes radio, dans des « autoroutes du ciel » dédiées. Par exemple le projet de système de contrôle électronique du trafic aérien de la NASA, connu sous le nom de « Highway in the Sky », qui est capable de gérer des millions de véhicules simultanément.

  3. tokamac, je n’aurais pas mieux dit.

    Je suis un fan de longue date du Skycar du Dr Moller…
    Et il est effectivement déraisonnable d’envisager un pilotage manuel pour ces engins. Vive les autoroutes magnétiques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité