Areae dévoile Metaplace, un nouvel univers virtuel massivement multi-ouvert


TechCrunch40 c'est un peu le bazar du net cette année à San Francisco, on y trouve de tout et de rien, pas de grandes marques mais des projets ambitieux. Lorsque la société Areae prend le micro, on tend cependant un peu l'oreille pour découvrir un projet tenu jusqu'alors secret, dénommé Metaplace. Si le jeu n'en est pas vraiment un, il rendra les NoLife peut-être moins endormis que sur le réseau de deuxième vie pour ceux qui n'en avait pas avant. On s'explique.Second Life a peut-être réussi sa percée dans le monde de la télé, probablement car leur niveau à tous deux est tout aussi ras des paquerettes et loin d'une possible forme de culture. Areae se lance dans un défi qui pourrait préfigurer ce que deviendra la toile, ou une partie de la toile. Un grand espace de virtualisation de nos vies ou un site communautaire qui passe la 3e dimension. Ce qu'apporte Metaplace, dans son univers où le petit Kevin incarnera un personnage virtuel dans un monde tout aussi virtuel qu'il aura "créé" autour de lui, c'est une navigation horizontale sur le web. Démonstration dans la vidéo ci-dessus (désolé c'est en anglais) où lon distingue des liens vers des univers 2D de la toile bien connus.

Le jeu vidéo évolue vers le multi-joueurs en ligne et si l’on y ajoute les termes massivement et, oh! bonheur, gratuit on pénètre un univers dans lequel tout plein de questions s’élèvent, comme, mais comment restera-t-il gratuit ou comment éviter que mon gamin ne s’abrutisse (en ligne ou devant la télé, ça ne change pas grand-chose).

Le « jeu » Metaplace est parti de vraiment rien, c’est-à-dire qu’il a été développé en un jour et demi et collé sur MySpace. Puis le puzzle s’est construit petit à petit. Dans ce que son créateur Raph Coster peut en dire, isolons ce petit mot: « nous essayons d’être ouverts, pour que chacun puisse écrire des clients ». Oui, Metaplace est à base de standards ouverts.

On sait que vous êtes loin de SF, alors vous avez encore jusqu’à demain pour vous rendre à Montreuil, métro Robespierre, au 2e Festival du jeu vidéo pour y jouer à des démos de jeux inédites (World in Conflict, Gran Turismo 5 sur PS3, FIFA08, etc.) ou à des jeux rétros, et constater que le mot « online » est partout sur les affiches et que presque toutes les super productions se mettent au MMO. [1up via worldsinmotion.biz]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité