Le DARPA tire des caméras de surveillance au fusil

phpnjicuyam.jpgLes caméras de surveillance n'ont pas besoin de coûter une fortune. Ce constat provient des infatigables chercheurs du DARPA qui ont testé des caméras gadgets qui peuvent être tirées par un fusil ou lancées depuis un avion à très haute altitude. Les possibilités actuelles de miniaturisation facilitent grandement ce genre de technologie évidemment. Et les budgets militaires alloués aussi.
Le programme ELASTIC (Expendable Local Area Sensors in a Tactically Interconnected Cluster*) dévoile ses résultats après deux ans d'études. "Un des aspects qui nous préoccupait était de pouvoir créer des capteurs de caméra pouvant être intégrés dans une balle de fusil", a révélé Bob Cormack, chercheur en chef du programme ELASTIC sous la supervision de CDM Optics.

« Une balle spéciale pourrait faire en sorte de réduire sa vitesse afin que le capteur qu’elle contient s’incruste sans dommage dans un mur. L’idée d’une caméra tirée par un fusil est surprenante ». Oui, surtout pour celui se prendra la balle perdue, il pourra se payer une vue imprénable sur ses tripes à la mode DARPA. [Wired]

*Capteurs en situations locales extensibles contenus dans un réseau tactiquement interconnecté (pour le charabia militaire)

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Expendable Local Area Sensors in a Tactically Interconnected Cluster ≠ Capteurs en situations locales extensibles contenus dans un réseau tactiquement interconnecté
    Expendable veut dire « jetable, que l’on ne cherche pas à récupérer »
    et
    Local area sensors signifie détecteur de proximité, détecteur local
    Enfin bon, moi, ce que j’en dit… ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité