Steve et O.J. Simpson poursuivis pour des faits complètement délirants

ojobs.jpg
Une plainte a été déposée contre Steve Jobs et O.J. Simpson. Les allégations sont particulièrement loufoques: Apple aurait engagé O.J. Simpson comme tueur à gages, utilisé des prisonniers politiques pour faire baisser les prix de l'iPhone, et aussi cloné Dolly en 1998.

Le plaignant a par ailleurs indiqué que c’est parce qu’il possède de vieilles cartes de Hall of Fame qu’O.J. Simpson cherche à le déformer à coups d’ondes radio.

Pour ceux qui l’ignoreraient, l’homme qui porte ces accusations est Jonathan Lee Riches, un prisonnier de Caroline du Sud de 30 ans. Et si ses accusations sont évidemment tout sauf réelles, les procédures judiciaires sont elles bien réelles.

Riches n’en est pas à son coup d’essai. Et si ses documents manuscrits font un peu amateur, ils sont parfaitement rédigés du point de vue juridique, et doivent de ce fait être traités par la justice.

Les précédentes accusations qu’il a portées étaient du même accabit: il réclamait 63.000.000.000$ au motif que Michael Vick était un agent d’Al Qaïda, et 42.000.000$ contre Barry Bonds et Hank Aaron, allégant qu’ils avaient abimé la cloche de la liberté et fourni du gaz moutarde à Saddam Hussein.

On reconnaitra tout de même à Riches un certain sens de l’à-propos par rapport à l’actualité. [Apple Insider]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité