Le design scandinave appliqué aux antennes de téléphonie mobile

Les antennes de téléphonie mobiles sont horribles.

Soit elles ont l’air de grandes antennes très moches, soit elles ont l’air de grandes antennes très moches qui cherchent à se déguiser en arbres métalliques géants.

Et chaque fois que ce genre d’antenne est implanté quelque part, le prix de l’immobilier baisse, les habitants râlent et perdent leurs cheveux. Mais dans le même temps, tout le monde veut cinq barres de réseau sur son téléphone portable, alors il faut bien des antennes. Que faire, donc?

Dans un premier temps, on peut commencer par concevoir des antennes de téléphonie qui ne ressemblent pas à d’horribles poteaux métalliques. Et c’est précisément ce qu’a fait Ericsson avec des Tower Tubes.

Même s’ils ne se fondent pas vraiment dans le paysage, leur silhouette suggère que quelqu’un avec des notions d’esthétique s’est penché sur leur forme pour leur conception. On dirait presque qu’elles ont été achetées chez Ikea, non? Quel est votre avis? [Ericsson via Core77]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Bonne initiative, même si on aime ou pas le style. Le must serait d’adapter chaque antenne au bâtiment sur lequel elle sera implanté, en terme de forme et de couleur, mais bon, ne rêvons pas…

  2. Je trouve que c’est inspensable cette recherche esthétique. De même plutôt que de rajouter des trucs immonde des partenariat avec les mairies et conseils régionaux devraient etre abordés comme l’implantation de borne WiFi sur des lampadaires, plutot que chacun multiplie ses antennes, autant les rendre discret dans des utilisations pragmatiques

  3. Pour les « relais-palmiers », la Réunion a expérimenté en premier, il y a 10 ans environ…

    Problème, le coût (triple d’un relais classique) et la très mauvaise résistance aux cyclones… Pour les relais « parapluie » (=grande zone de couverture), la hauteur est généralement de 35m.. et un palmier de 35m, c’est super-zarbi, même sous les tropiques…

    En france, de nombreux clochers d’église abritent déjà des antennes. Problème là aussi : le coût pour ré-équiper le clocher en tuiles de synthèse ne masquant pas les ondes.

    On peut aussi les plaquer contre les facades d’immeubles en les peignant de la bonne couleur, comme aux Pays Bas

    Mais tout est une question de budget

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité