Cône de vapeur créé par un jet à la surface de l’eau

 



Cet F/A-18 Hornet vole à moins de 10 mètres de la surface du plan d’eau, créant un nuage de condensation qu’il est convenu d’appeler « singularité de Prandtl-Glauert » ou cône de vapeur. Le jet vole dangereusement prêt près de la surface de l’eau mais tout aussi dangereusement proche de la vitesse du son, qui varie selon le milieu de propagation. S’il volait un tout petit peu plus vite, aucune fenêtre des environs ne résisterait au bang.En conditions idéales, ce cône de vapeur apparaît alors que le jet s’apprête à franchir le mur du son. Un défi spectaculaire à relever pour un vidéographe qui voudrait saisir cet instant furtif. [Blue Angels, via Jumpcut]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Le jet vole dangereusement prêt de la surface de l’eau »
    Il est prêt à voler près ? A peu de choses près. Ca marche pas au dessus d’un pré.

  2. « Ca marche pas au dessus d’un pré. »

    Tout dépend du taux d’humidité dans l’air.

    Par un taux de 100%, cela peu même se produire au dessus d’une piste d’atterrissage en béton!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité