Une autre manière de faire de l’électricité avec du vent

La plupart des petits générateurs électriques repose sur des turbines. Mais un inventeur s'est dit un jour: "sus à la turbine", et a fabriqué un générateur électrique éolien qui se comporte comme un pont mal conçu.

Oui, le Windbelt de Shawn Frayne est directement inspiré de « Galloping Gertie, » le fameux pont de Tacoma Narrows qui s’est écroulé en 1940, et dont la vidéo est partout sur le net et souvent montrée à la télévision.

Le vent passe sur la membrane tendue du Windbelt, et les vibrations engendrées (comme quand vous sifflez avec une feuille) agitent des aimants de chaque côté.

En oscillant entre des bobines métalliques, les aimants créent un courant. Et un courant qui serait plutôt significatif:

Les prototypes ont généré 40 milliwatts à partir de rafales de vent de 16 km/h, ce qui rend ce dispositif 10 à 30 fois plus efficace que la meilleure des microturbines.

Frayne espère que son invention pourra être utilisée par les pays en voie de développement, comme par exemple Haïti, qui dépend actuellement cruellement du kérosène pour s’éclairer. Comme vous pouvez le voir sur la vidéo de Popular Mechanics, les LEDs connectées au Windbelt s’allume avec une petite brise. [Popular Mechanics via Gadget Lab]

Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Idée très sympa. Comme dit dans les commentaires en anglais, on pourrait récupérer les aimants d’enceintes ou d’écouteurs cassés.

    Mais il ne faut pas compter la dessus pour alimenter sa maison, juste des lampes à LED par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité