Verizon joue à Big Brother.

On vient de recevoir avec surprise une note de Verizon Wireless chez Skydeck avertissant d'une option de résiliation concernant le partage l'enregistrement de leurs activités à des organismes publicitaires.

Tant que les usagers n’ont pas signalé leur volonté de ne pas partager leurs informations, Verizon est alors en droit de communiquer la liste de contacts, la fréquence et la durée des appels de ses usagers vers les structures appartenant au même groupe que l’opérateur. Bien que les noms, numéros et adresses des usagers ne soient pas concernés (puisqu’il faudrait selon la loi accepter l’option de partage de données et non la résilier par défaut ) l’optique est claire, faire encore un peu plus de bénéfices à grand coup de spam publicitaire… d’autant plus qu’il faudra appeler un service spécial pour se désabonner. [Skydeck via Crunchgear]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité