Les sénateurs américains veulent protéger les utilisateurs de téléphones portables

constitution.jpg

Il n’est pas inintéressant d’observer ce qui se trame au pays de l’Oncle Sam en matière de protection du consommateur appliquée à la téléphonie mobile. Des opérateurs comme Verizon ou AT&T se sont récemment donné le beau rôle en assouplissant par exemple les conditions pour changer de forfait.

Mais il se pourrait que ces largesses ne soient en fait que l’anticipation d’une loi sur laquelle planchent les sénateurs américains.

L’idée d’une loi sur les droits du consommateur de téléphonie mobile fait donc son chemin aux Etats-Unis. Faciliter la résiliation des contrats, clarifier la facturation et rendre facilement accessible des cartes de couverture réseau à jour feraient partie de ces droits.

Les frais de résiliation appliqués aux militaires expédiés en opération extérieure et les ré-engagements d’abonnement pour le moindre changement de plan ou d’option sont également dans le collimateur des sénateurs.

Comme on pourrait s’y attendre, les opérateurs sont opposés à toute nouvelle régulation, et Verizon a par exemple indiqué qu’ils respectent déjà bon nombre des dispositions prévues. Des sénateurs républicains ont souligné qu’un marché concurrentiel suffisait à protéger les consommateurs.

Mais d’un autre côté, plus de transparence et de justesse ne semble pas une mauvaise chose, du moins sur le papier. Le juste milieu est toujours difficile à trouver. [InfoWorld/Yahoo!, Flickr]

Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité